logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Zoo de Rafah évacué en urgence à Gaza

Les employés du zoo de Rafah ont dû évacuer les animaux en urgence lors de l'offensive israélienne sur la ville de Gaza. Certains animaux ont été laissés derrière faute de temps. Des conditions difficiles menacent les animaux évacués vers une ferme de Khan Younis.
Illustration d'un zoo de Rafah évacué d'urgence à Gaza lors du conflit Israël-Hamas. L'image montre des animaux en sécurité, des soigneurs aidant, et des enclos abandonnés, reflétant la situation de crise tout en préservant la sécurité et le bien-être des animaux. Pas de violence, juste l'évacuation rapide et la protection des animaux.

Les conditions des animaux du zoo de Rafah se détériorent en raison de l’offensive israélienne. Certains ont été évacués, mais les défis persistent.

Evacuation précipitée des animaux

  • Les employés du zoo n’ont eu que quelques jours pour déplacer les animaux vers une zone sûre.
  • Des lions âgés, des chats, des chiens de garde et des tortues sont restés sur place, selon Fathi Juma, le propriétaire du zoo.
  • Le manque de temps a contraint les employés à laisser certains animaux derrière, risquant leur survie en l’absence de nourriture et d’eau.

Conditions difficiles pour les animaux évacués

  1. Les animaux évacués vers une ferme d’élevage de vaches à Khan Younis font face à des conditions précaires en raison du manque de nourriture.
  2. Ils se nourrissent principalement de conserves fournies par des aides, comme les pois chiches, les fèves et la viande de bœuf.
  3. Cette alimentation de secours ne suffit pas à assurer leur bien-être et leur état psychologique est également affecté.

La reconnaissance des responsabilités et la recherche de solutions s’imposent face à cette situation alarmante.

Partager l'article :