logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Zambie : femmes et enfants plus affectés par la sécheresse

La Zambie fait face à la saison la plus sèche en 40 ans, exacerbée par le réchauffement climatique. Les femmes et les enfants sont les plus touchés par l'insécurité alimentaire et la sécheresse. L'UNFPA intervient avec des cliniques ambulantes pour soutenir les populations vulnérables, en particulier les femmes et les jeunes filles.
Une illustration HD représentant une scène en Zambie montrant des femmes et des enfants faisant face aux défis de la sécheresse. Les femmes portent des vêtements colorés tandis que les enfants regardent le ciel aride avec des expressions préoccupées. Des champs desséchés et des nuages sans pluie en arrière-plan renforcent l'impact visuel de la sécheresse sur la communauté locale.

La Zambie fait face à une sécheresse sans précédent, aggravée par le réchauffement climatique, avec des conséquences dévastatrices sur la population, notamment les femmes et les enfants.

Impact sur les populations vulnérables

La saison sèche actuelle en Zambie est la pire en 40 ans, provoquant une insécurité alimentaire qui affecte particulièrement les femmes et les enfants. Les fortes sécheresses ont des répercussions directes sur la santé de ces populations déjà fragilisées.

  • Les femmes enceintes et celles qui allaitent sont les plus touchées par la menace de famine, mettant en péril leur santé ainsi que celle de leurs enfants. La Zambie présente déjà des taux alarmants de malnutrition et de retard de croissance parmi les plus élevés en Afrique subsaharienne.
  • La situation précaire accroit les risques de violence sexiste, d’exploitation sexuelle et d’abus. Certaines femmes se retrouvent même contraintes de proposer des relations sexuelles en échange de nourriture, exposant davantage de dangers telles que les infections sexuellement transmissibles.
  • Les dangers de VIH, de grossesses non désirées et de mariages forcés de mineures augmentent considérablement dans ce contexte de crise et de raréfaction des ressources.

Intervention de l’UNFPA

Afin de répondre à l’urgence humanitaire, le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) déploie des cliniques ambulantes pour venir en aide aux populations les plus vulnérables, en particulier les femmes et les jeunes filles.

  1. En coordination avec le ministère de la Santé zambien, l’UNFPA met en place des cliniques mobiles et des campagnes de sensibilisation pour fournir des services de santé essentiels aux femmes, souvent contraintes de prioriser la recherche de nourriture sur leur bien-être.
  2. Leonard Zulu, représentant de l’UNFPA en Zambie, souligne l’importance de ces interventions dans un contexte de crise. Les cliniques mobiles permettent de garantir un accès aux soins pour les femmes et les jeunes filles qui pourraient autrement négliger leur santé en priorisant la survie alimentaire.

Cette situation alarmante en Zambie met en lumière les effets dévastateurs du changement climatique sur les populations les plus vulnérables, nécessitant une action urgente et concertée pour assurer la sécurité alimentaire et la santé de tous.

Partager l'article :