logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Violences policières au Kenya : manifestants dispersés par balles à blanc

Les autorités ont utilisé des balles à blanc pour disperser des manifestants à Nairobi après des troubles au Parlement. L'armée a été déployée pour soutenir la police dans un contexte de tensions liées à des augmentations d'impôts contestées. Des milliers de manifestants ont attaqué le Parlement en protestation, entraînant des affrontements meurtriers.
Une foule de manifestants se trouve face à des policiers au Kenya, les mains levées en signe de paix. Les policiers tirent des balles à blanc pour disperser la foule, créant des étincelles vives et des fumées blanches. Le contraste entre la tension des policiers armés et la non-violence des manifestants est saisissant.
​​​​

Les événements récents à Nairobi ont secoué le pays et attiré l’attention internationale.

Manifestations et répression

​​​​

  • Des manifestants ont pris d’assaut le Parlement de Nairobi en signe de protestation contre des augmentations d’impôts controversées.
  • La police a réagi en ouvrant le feu, causant la mort de plusieurs manifestants et blessant plus de 100 personnes.
  • Des milliers de balles à blanc ont été tirées pour disperser les manifestants à Githurai, une banlieue de la capitale.

Réactions nationales et internationales

​​​​

  1. L’ONU, par le biais de son secrétaire général António Guterres, a exprimé sa profonde tristesse face aux pertes en vies humaines et aux blessés.
  2. Il a appelé les autorités kényanes à la retenue et a exhorté à des manifestations pacifiques.

Les tensions autour de la crise économique, exacerbées par les récentes hausses de prix, ont entraîné un climat de mécontentement généralisé dans le pays.

Appel au dialogue et à la réconciliation

  • L’opposition au projet de loi de finances a suscité une unité parmi les Kényans, dépassant les clivages tribaux du passé.
  • Les médias locaux, tels que le Daily Nation et Citizen TV, ont appelé à un dialogue national pour apaiser les tensions et trouver des solutions.

Les frustrations persistantes liées à la corruption et aux inégalités sociales au Kenya ont été mises en lumière par ces événements, soulignant un besoin urgent de réformes et de changements.

​​​​

Partager l'article :