logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Vatican réunit ambassadeurs Israël et Palestine

Le Pape François réunit les ambassadeurs israéliens et palestiniens au Vatican pour prier en faveur de la fin de la guerre à Gaza lors d'une commémoration du 10e anniversaire d'une rencontre similaire. Il souligne l'importance de la paix et appelle à un cessez-le-feu, mettant en avant les souffrances des enfants victimes des conflits.
Une illustration HD représentant les ambassadeurs d'Israël et de Palestine réunis au Vatican. L'image montre les diplomates échangeant des documents autour d'une table décorée de symboles de paix. Une atmosphère de dialogue et de diplomatie ressort de la scène, mettant en avant l'importance des pourparlers internationaux pour la résolution des conflits. Pas de représentation de personnages religieux ou de symboles politiquement sensibles.

Le pape François a réuni les ambassadeurs israéliens et palestiniens dans les jardins du Vatican pour prier pour la fin de la guerre à Gaza, marquant le 10e anniversaire d’une rencontre similaire avec les présidents israélien et palestinien avec un nouvel appel à la paix.

Un Appel à la Paix à Travers la Prière

L’événement a recréé la première rencontre de ce type que le Pape François avait organisée dans les jardins, il y a dix ans, lorsqu’il avait accueilli Shimon Peres, alors président d’Israël, et Mahmoud Abbas, dirigeant palestinien. Le souverain pontife a déclaré aux deux présidents qu’il espérait que leur sommet marquerait « un nouveau voyage » vers la paix.

« Chaque jour, je prie pour que cette guerre prenne enfin fin », a déclaré le Pape François à la petite assemblée, qui comprenait environ deux douzaines de cardinaux et le corps diplomatique du Saint-Siège. Parmi eux, se trouvaient l’ambassadeur d’Israël Raphael Schutz et l’ambassadeur de Palestine Issa Kassissieh, ainsi que des représentants des communautés juive et musulmane d’Italie.

Un Discours en Faveur de la Paix et de l’Humanité

Hier comme aujourd’hui, le Pape a souligné que trop d’enfants avaient été tués par la guerre. Il a supplié les deux parties d’accepter un cessez-le-feu à Gaza et le retour immédiat des otages en Israël, mettant en avant les souffrances infligées par la brutalité de la guerre.

  • Il a indiqué que chaque guerre laisse le monde pire qu’auparavant en semant la haine et la violence, appelant ainsi à une réflexion sur les conséquences dévastatrices de tout conflit armé.
  • Le pape François a cherché à maintenir un équilibre dans ses propos sur Gaza, en reconnaissant les souffrances des deux parties impliquées, affirmant que la paix est essentielle pour préserver l’humanité et offrir un avenir meilleur aux générations futures.

François a également insisté sur la nécessité de considérer les aspects humanitaires de la situation, en mettant en avant le sort des otages enlevés et l’urgence de trouver des solutions pacifiques pour mettre fin aux souffrances causées par le conflit.

Partager l'article :