logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Soudan : la famine, arme de guerre selon l’ONU

Des experts de l'ONU accusent les belligérants au Soudan d'utiliser la famine comme arme de guerre. La crise humanitaire s'aggrave dans le pays en raison des affrontements armés. La situation est critique avec des millions de civils affamés et ayant un besoin urgent d'aide humanitaire.
Un village soudanais dévasté par la famine, avec des habitants affamés et affaiblis, entourés de terres arides et stériles. Des vautours planent dans le ciel, accentuant le sentiment de désespoir et de lutte pour la survie.

Des experts de l’ONU accusent les belligérants soudanais d’utiliser la famine comme arme de guerre, aggravant la crise humanitaire dans le pays.

La situation au Soudan

  • Le Soudan est plongé dans le chaos depuis avril dernier, avec des affrontements entre l’armée nationale et les Forces de soutien rapide, causant des milliers de morts et de blessés.
  • Les violences ont entraîné des déplacements massifs, touchant plus de 11 millions de personnes contraintes de fuir leur foyer.

Utilisation de la nourriture comme arme

Les experts en droits de l’homme ont dénoncé que les Forces armées soudanaises et les Forces de soutien rapide utilisent la nourriture pour affamer les civils, accentuant la crise humanitaire. Ils ont averti que la famine est imminente en raison du blocage de l’aide humanitaire et de la perturbation des récoltes provoquée par la guerre.

Appel à l’aide humanitaire

  1. Plus de 25 millions de civils soudanais et de réfugiés ont un besoin urgent d’assistance alimentaire.
  2. Un rapport de l’Institut Clingendael estime que 2,5 millions de personnes pourraient mourir de faim d’ici fin septembre, notamment dans les régions du Darfour et du Kordofan.
  3. Les efforts locaux pour répondre à la crise sont entravés par la violence et les attaques contre la société civile et les intervenants locaux.

Appels à l’action

  • Les experts exigent que les parties en conflit cessent de perturber l’aide humanitaire et de cibler délibérément les travailleurs humanitaires et les volontaires locaux.
  • Des appels ont été lancés pour mettre fin aux attaques contre les civils et accorder un accès sans entrave à l’aide alimentaire dans les régions affectées.

La crise humanitaire au Soudan continue de s’aggraver, menaçant des millions de vies. La communauté internationale doit agir de toute urgence pour prévenir une catastrophe humanitaire majeure.

Partager l'article :