logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Soudan : Général Al Burhan à Al-Jazirah après assaut

Suite à l'attaque meurtrière à Wad Al Noura, le général soudanais se rend dans l'Etat d'Al-Jazirah. Au moins 100 personnes ont été tuées par les Forces de soutien rapide, accroissant la crise humanitaire. Le gouvernement condamne l'attaque, exhortant la communauté internationale à agir.
Illustration HD de Dall E représentant un général soudanais à Al-Jazirah après un assaut meurtrier. L'image montre un homme en uniforme militaire, debout dans un paysage désertique, semblant réfléchir ou contempler les événements récents. Le général est entouré de vestiges de bâtiments endommagés, des nuages de fumée à l'arrière-plan soulignant la tension de la situation. L'atmosphère est à la fois sombre et contemplative, mettant en avant les conséquences tragiques de la violence.

Une attaque tragique a secoué le village de Wad Al Noura, au Soudan, provoquant la mort d’au moins 100 personnes. Le général Abdel Fattah Al Burhan, chef de l’armée soudanaise, s’est rendu sur place pour évaluer la situation.

Condoléances et condamnations

Le gouverneur de la province du Darfour a signalé que parmi les victimes se trouvaient des femmes, des enfants et des personnes âgées, soulignant la cruauté de l’attaque. Le gouvernement de transition soudanais a vivement condamné cet acte et a appelé la communauté internationale à agir de même, exigeant que les responsables de ces « crimes atroces » soient traduits en justice.

Impact dévastateur du conflit

La guerre opposant les Forces de soutien rapide à l’armée soudanaise a plongé le pays dans le chaos, avec des affrontements se propageant à travers différentes régions et poussant la population vers la famine. Les paramilitaires ont affirmé avoir attaqué des camps militaires et s’être heurtés à leurs adversaires en dehors de la zone habitée de Wad al-Noura, engendrant un bilan humain dramatique.

  • Plus de 14 000 personnes ont perdu la vie depuis le début du conflit.
  • Des milliers d’individus ont été blessés, certains grièvement.
  • Des centaines de milliers de personnes ont été contraintes de fuir leur domicile, cherchant refuge dans des zones plus sûres.

La situation humanitaire au Soudan est devenue critique, nécessitant une intervention urgente pour venir en aide aux populations touchées et pour mettre fin à cette spirale de violence dévastatrice.

Partager l'article :