logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Séisme dévastateur frappe l’Iran

Un tremblement de terre de magnitude 5,0 a frappé la ville de Kashmar, Iran, tuant au moins quatre personnes et en blessant 120 autres. Les autorités ont mis en place des équipes de secours et des camps provisoires. L'Iran est vulnérable aux séismes en raison de sa position géographique.
Illustration d'un village traditionnel iranien touché par un séisme dévastateur dans le nord-est du pays. Des maisons en argile aux toits rouges s'effondrent, tandis que des habitants cherchent des survivants parmi les décombres. Au loin, des montagnes enneigées et un ciel gris menaçant renforcent l'atmosphère de désolation et de tragédie.

Un tremblement de terre de magnitude 5,0 a secoué la ville de Kashmar, dans la province de Razavi Khorasan, au nord-est de l’Iran, causant la mort d’au moins quatre personnes et blessant 120 autres.

Équipes de secours déployées après le séisme

Des équipes de secours ont été rapidement mobilisées dans la région de Kashmar à la suite du tremblement de terre. Trois camps provisoires ont été mis en place par les responsables du Croissant-Rouge pour venir en aide aux victimes et aux sinistrés.

Zone d’impact

  • Outre l’Iran, le séisme a également touché le Turkménistan et l’Afghanistan, entraînant des dégâts matériels et des pertes en vies humaines dans ces régions voisines.

Vulnérabilité de l’Iran aux séismes

L’Iran est connu pour sa vulnérabilité aux séismes en raison de sa position géographique unique, située à la convergence de plusieurs plaques tectoniques. Cette situation sismique complexe rend le pays exposé à des risques élevés de tremblements de terre destructeurs.

Antécédents sismiques en Iran

  1. En 2003, un puissant séisme de magnitude 6,6 a frappé la ville de Bam, dans le sud-est de l’Iran, entraînant la mort de plus de 31 000 personnes et dévastant la région. Cette catastrophe a mis en évidence la nécessité pour l’Iran de renforcer ses mesures de prévention et de gestion des risques sismiques.

Partager l'article :