logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rwanda critique retrait accord migrants GB

Le Rwanda nie devoir restituer les fonds du plan migratoire avec le Royaume-Uni, abandonné par le nouveau gouvernement britannique. L'accord, qui visait à expulser des demandeurs d'asile et migrants illégaux vers l'Afrique de l'Est, a été abandonné par le Premier ministre Keir Starmer.
Un groupe diversifié de demandeurs d'asile et de migrants, avec des valises à la main, se tenant devant une carte du Royaume-Uni et de l'Afrique de l'Est. Certains semblent inquiets, d'autres déterminés. Au loin, un avion décolle vers l'Afrique de l'Est. Les émotions contrastées et l'incertitude de leur avenir sont palpables.

Le Rwanda révèle les détails de l’accord sur les migrants avec le Royaume-Uni

Accord sur les migrants entre le Rwanda et le Royaume-Uni

Le Rwanda a récemment clarifié la situation concernant l’accord sur les migrants signé avec le Royaume-Uni. Selon le porte-parole adjoint du gouvernement rwandais, Alain Mukuralinda, l’accord ne prévoyait pas la restitution des fonds déjà versés par Londres malgré son annulation par le nouveau gouvernement britannique.

Montant des fonds versés et réactions

Le Royaume-Uni a transféré 240 millions de livres sterling (280 millions d’euros) à Kigali dans le cadre de cet accord depuis son annonce par l’ex-Premier ministre Boris Johnson en avril 2022. Cette transaction a suscité des réactions mitigées, d’autant plus que la Cour suprême du Royaume-Uni avait précédemment jugé ce projet comme étant illégal au regard du droit international.

  • La position du nouveau dirigeant britannique
  • L’abandon de l’accord par le Premier ministre Keir Starmer, suite à la victoire écrasante du parti travailliste aux législatives
  • Les raisons avancées pour mettre fin à ce plan d’expulsion des demandeurs d’asile et migrants arrivés illégalement

Les décisions politiques et judiciaires entourant l’accord

En dépit des contestations devant la justice britannique, le Parlement a finalement approuvé le projet en avril après des débats animés entre la chambre haute et la chambre basse. Cependant, le nouveau gouvernement travailliste a rapidement déclaré que le projet était désormais « mort et enterré », laissant ainsi en suspens la question des fonds déjà transférés au Rwanda.

  1. Les implications de l’annulation de l’accord pour les deux pays
  2. Les enjeux politiques et économiques liés à cette décision
  3. Les possibles répercussions sur les relations bilatérales entre le Rwanda et le Royaume-Uni

Partager l'article :