logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ruto limoge ministres au Kenya.

Le président kenyan William Ruto a annoncé le limogeage de tous les ministres de son cabinet, y compris le procureur général, pour former un nouveau gouvernement léger et efficace après des manifestations contre les impôts élevés et la mauvaise gouvernance. Il prévoit également une consultation pour former un gouvernement à base élargie suite à trois semaines de troubles et de violences.
Une illustration haute définition de Dall E représentant un chef politique limogeant des ministres au Kenya et promettant un nouveau gouvernement. L'image doit montrer un homme politique charismatique congédiant des membres de son cabinet, symbolisé par des silhouettes aux visages anonymes, avec en arrière-plan des symboles du pouvoir et de la transition gouvernementale de façon positive et non conflictuelle.

Le président kenyan William Ruto a pris une décision radicale en limogeant tous les ministres de son cabinet, promettant la formation d’un nouveau gouvernement plus efficace, suite aux manifestations contre les impôts élevés et la mauvaise gouvernance.

Réorganisation du gouvernement kenyan

Après des semaines de troubles et de manifestations, le président Ruto a annoncé à la télévision le limogeage de tous les ministres de son cabinet, y compris le procureur général. À la place, les ministères seront dirigés par leurs secrétaires permanents, dans le but de former un gouvernement plus léger et plus réactif aux besoins du peuple.

Contexte des troubles au Kenya

Les manifestations, qui ont débuté il y a trois semaines, ont pris de l’ampleur après l’adoption d’un projet de loi de finances incluant une augmentation des impôts. Les protestations ont atteint un point culminant lorsque des manifestants ont investi le parlement le 25 juin. Malheureusement, ces événements ont entraîné la mort de plus de 30 personnes et ont intensifié les appels à la démission du président.

  • Les impôts élevés et la mauvaise gouvernance ont été au cœur des revendications des manifestants.
  • La décision du président Ruto de limoger ses ministres vise à répondre aux attentes populaires et à restructurer le gouvernement pour une meilleure efficacité.
  • Les secrétaires permanents assumeront désormais un rôle central dans la gestion des ministères.
  • Le nouveau gouvernement qui émergera des consultations sera constitué de manière plus large pour mieux représenter les diverses sensibilités de la nation.

Partager l'article :