logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rhonex Kipruto suspendu pour dopage, impact sur l’Athlétisme kényan

Le coureur kényan Rhonex Kipruto, détenteur du record du monde du 10 km sur route, est suspendu six ans par l'AIU pour dopage, annulant tous ses résultats depuis 2018. Cette affaire alimente les suspicions autour de l'athlétisme kényan, déjà entaché par des cas récurrents de dopage.
Une illustration montrant un coureur kényan célèbre suspendu pour dopage, suscitant la déception dans le monde de l'athlétisme. L'image devrait représenter un coureur athlétique, portant un maillot kényan, la tête baissée avec l'ombre d'une seringue en arrière-plan pour symboliser le scandale du dopage. L'athlète devrait dégager un sentiment de tristesse et de déception, mettant en lumière les conséquences néfastes du dopage dans le sport.

Rhonex Kipruto, célèbre coureur kényan de 24 ans et détenteur du record du monde du 10 kilomètres sur route, a été frappé d’une suspension de six ans par l’Athletics Integrity Unit (AIU) pour des infractions liées au dopage.

Les conséquences de la suspension

La décision de l’AIU a entraîné l’annulation de tous les résultats de Kipruto depuis le 2 septembre 2018, y compris son record du monde du 10 km établi en 2020 à Valence, en Espagne, avec un temps de 26:24. La médaille de bronze qu’il avait remportée aux Championnats du Monde 2019 dans l’épreuve du 10 000 mètres est également concernée.

Impact sur l’athlétisme kényan

Cette suspension ne fait qu’exacerber les soupçons et la méfiance entourant l’athlétisme kényan, déjà ébranlé par plusieurs affaires de dopage et d’irrégularités détectées sur les passeports biologiques des athlètes ces dernières années. Le Kenya, réputé pour ses coureurs de fond de renommée mondiale, voit son image entachée par ces scandales à répétition.

  • Le Kénya, berceau de l’athlétisme de fond, confronté à des problématiques de dopage
  • Une série de cas compromet la réputation des athlètes kényans sur la scène internationale
  • Les autorités sportives appelées à renforcer les mesures de contrôle pour restaurer la confiance

Kipruto, déjà suspendu provisoirement depuis le 17 mai dernier, voit ainsi sa carrière sérieusement affectée par cette sanction officielle. Les instances sportives au Kenya et à l’échelle mondiale sont désormais soumises à une pression accrue pour intensifier les contrôles et garantir l’intégrité des compétitions.

Partager l'article :