logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Retrait des États-Unis du Niger d’ici le 15 septembre

Les États-Unis et le Niger ont convenu du retrait des troupes américaines d'ici le 15 septembre, se tournant vers la Russie. Les relations bilatérales restent intactes malgré les tensions. Le Niger, pivot crucial dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, renforce ses alliances régionales.
Un groupe de soldats américains se préparant à quitter le Niger, chargés de leurs équipements militaires, saluant des habitants locaux reconnaissants. Leur départ est marqué par un coucher de soleil chaleureux en arrière-plan, symbolisant la fin d'une mission et le début d'une nouvelle ère de coopération.

Les États-Unis et le Niger ont annoncé dimanche qu’un accord de désengagement avait été convenu, fixant le départ des troupes américaines du pays au plus tard le 15 septembre.

Retrait des forces américaines du Niger

Les deux pays ont confirmé que le processus de retrait des forces américaines avait déjà commencé, avec le Niger jouant un rôle crucial en tant que base principale pour surveiller les activités jihadistes régionales.

  • Les États-Unis comptent sur le Niger comme base principale pour surveiller les activités jihadistes régionales.
  • La junte militaire au pouvoir a ordonné le départ des troupes françaises et se rapproche de la Russie.
  • Le retrait des forces américaines n’impactera pas les relations bilatérales entre le Niger et les États-Unis.

Dialogue diplomatique entre les États-Unis et le Niger

Le communiqué conjoint a salué les « sacrifices conjoints des forces nigériennes et américaines dans la lutte contre le terrorisme », soulignant que le retrait des troupes n’affecterait pas la coopération future entre les deux pays.

  1. L’accord de désengagement a été conclu après des négociations marathon à Niamey.
  2. En mars, le Niger a mis fin à son accord militaire avec les États-Unis, suscitant des tensions entre les deux pays.
  3. Le Niger se situe dans la région du Sahel, considérée comme un foyer important pour les groupes terroristes, notamment l’État islamique.

Les États-Unis avaient une présence militaire significative au Niger, avec plus de 1 000 soldats stationnés sur une importante base militaire à Agadez, jouant un rôle clé dans leur stratégie de lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest.

Évolution des alliances régionales du Niger

Alors que le Niger s’éloigne des puissances occidentales, il se rapproche de la Russie, accueillant même des instructeurs militaires russes dans le cadre de nouveaux accords de coopération.

  • Le Niger a renforcé ses liens avec le Burkina Faso et le Mali, formant un trio qui a quitté la Cedeao pour lancer leur propre alliance régionale, l’Alliance des États du Sahel.
  • Ces pays ont également rejeté la force du G5 Sahel soutenue par la France, affirmant qu’elle portait atteinte à leur souveraineté.

Cette évolution des alliances du Niger souligne un changement majeur dans sa politique étrangère et son engagement militaire, impactant les dynamiques de sécurité régionale en Afrique de l’Ouest.

Partager l'article :