logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Restructuration dette Ghana : accord trouvé

Le Ghana a conclu un protocole d'accord avec ses créanciers bilatéraux, dont la Chine et la France, pour restructurer une dette de 5,4 milliards de dollars. Cet accord ouvre la voie à un déboursement de 360 millions de dollars dans le cadre du programme de renflouement triennal du Ghana.
Un imposant éléphant blanc, symbole de sagesse et de force, portant une toge traditionnelle ghanéenne, discutant paisiblement avec un groupe varié de créanciers internationaux représentés par des bâtiments emblématiques (par ex. la Tour Eiffel, le Chrysler Building). Des graphiques financiers flottent dans l'air, symbolisant un dialogue constructif. L'atmosphère est à la fois sérieuse et optimiste, mettant en avant la coopération et la résolution de problèmes.

Le Ghana parvient à un accord avec ses créanciers pour restructurer sa dette, marquant un tournant crucial dans son redressement économique.

Restructuration de la dette ghanéenne

Le Ghana a récemment signé un protocole d’accord avec ses créanciers bilatéraux, incluant des pays tels que la Chine et la France, pour réorganiser une dette s’élevant à 5,4 milliards de dollars. Cette annonce intervient un an et demi après le défaut de paiement du pays d’Afrique de l’Ouest.

  • Le protocole d’accord ouvre la voie à l’approbation par le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) du décaissement de 360 millions de dollars dans le cadre du programme de renflouement triennal du Ghana, d’une valeur totale de 3 milliards de dollars.
  • Ce déboursement est prévu pour le mois prochain, ce qui constitue une étape importante pour la stabilité financière du Ghana.

Redressement économique et perspectives positives

L’économie ghanéenne montre des signes de reprise encourageants. En effet :

  1. L’inflation a considérablement baissé passant de 54,1 % en décembre 2022 à 25 % en avril 2024, démontrant une gestion plus efficace des pressions économiques.
  2. La croissance économique est également en progression, avec un taux de croissance de 2,9 % en 2023, dépassant les prévisions du FMI qui tablaient sur 2,3 %. Cette performance témoigne des efforts entrepris par le Ghana pour stabiliser son économie.

Ces résultats positifs reflètent les changements opérés dans la politique économique ghanéenne, renforçant ainsi la confiance des investisseurs et des institutions financières internationales. Le pays montre sa détermination à surmonter les difficultés économiques récentes.

Contexte de la crise économique

Le Ghana avait fait défaut sur le paiement d’une grande partie de sa dette extérieure, évaluée à 30 milliards de dollars, pendant la période de la pandémie. En tant qu’important exportateur d’or, de cacao et de pétrole, le pays a été fortement touché par la crise, traversant la pire situation économique en plusieurs générations.

Partager l'article :