logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Répétitions spectaculaires pour la cérémonie d’ouverture des JO Paris 2024

La France se prépare à accueillir les Jeux Olympiques à Paris du 26 juillet au 11 août. Les répétitions s'intensifient pour la cérémonie d'ouverture où 205 délégations défileront sur la Seine. Un plan B a été prévu en cas de risque sécuritaire élevé, avec une éventuelle cérémonie au Stade de France.
Une illustration HD représentant une scène sur la Seine lors des répétitions de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. On y voit des athlètes en tenue sportive, des navires décorés aux couleurs des pays participants, des feux d'artifice dans le ciel nocturne et une ambiance festive et dynamique.

La France se prépare à accueillir l’un des plus grands événements sportifs du monde, les Jeux Olympiques, du 26 juillet au 11 août à Paris.

Répétitions intensives à l’approche de l’événement

À quelques jours de la cérémonie d’ouverture, les préparatifs battent leur plein. Selon le programme officiel, 205 délégations défileront sur plus de 80 bateaux sur la Seine, ce jour-là. Thierry Reboul, directeur exécutif des cérémonies, a déclaré : « Le jour de la cérémonie, de nombreux membres de la délégation seront présents sur les bateaux avec leurs uniformes et leurs drapeaux. Nous voulons préserver l’authenticité des bateaux tout en créant une atmosphère festive autour d’eux. »

Un plan B en cas de nécessité

Afin d’anticiper d’éventuels risques, le chef de l’État, Emmanuel Macron, a précisé qu’un plan de secours avait été établi. En cas de menaces sécuritaires trop élevées, la cérémonie d’ouverture en extérieur réunissant près de 100 dirigeants internationaux pourrait être remplacée par une version plus conventionnelle se déroulant au Stade de France.

Partager l'article :