logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Renforcement de la lutte antiterroriste au Burkina Faso : Lavrov promet plus d’instructeurs

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s'est engagé à soutenir le Burkina Faso dans sa lutte contre les groupes militants lors de sa tournée en Afrique de l'Ouest. La Russie fournit déjà des instructeurs, des équipements militaires et contribue à la formation du personnel militaire du Burkina Faso.
Un instructeur russe discutant avec des forces locales burkinabés dans un paysage désertique. L'instructeur, portant un uniforme militaire russe distinctif, examine des cartes avec les soldats burkinabés autour d'une table rudimentaire sous un abri de fortune. Des véhicules militaires et des tentes de campagne peuvent être aperçus en arrière-plan, soulignant l'idée d'une coopération internationale pour lutter contre le terrorisme.

Le ministre russe des Affaires étrangères a promis un soutien renforcé au Burkina Faso dans sa lutte contre les groupes militants, dans le cadre de sa visite en Afrique de l’Ouest. Cette déclaration intervient dans un contexte où les partenariats traditionnels avec des pays occidentaux sont remis en question dans la région.

La coopération russo-burkinabè contre le terrorisme

  • Lors d’une conférence de presse à Ouagadougou, Sergueï Lavrov a affirmé que des instructeurs russes étaient déjà présents au Burkina Faso et leur nombre allait augmenter.
  • La Russie apporte un soutien en matière de formation militaire et de renforcement des capacités de défense du pays pour lutter contre les groupes terroristes.
  • Le ministre a salué la position du Burkina Faso sur le conflit en Ukraine et s’est engagé à soutenir les efforts des Africains pour se libérer de l’influence néocoloniale.

Les défis sécuritaires et humanitaires au Burkina Faso

  1. Le Burkina Faso, en proie à des groupes extrémistes affiliés à Al-Qaïda et à l’État islamique, a également connu deux coups d’État en dix mois.
  2. Selon le Conseil norvégien pour les réfugiés, le pays fait face à l’une des plus grandes crises humanitaires négligées, avec des millions de personnes ayant besoin d’une aide d’urgence en raison de la violence et de la pauvreté.

Les gouvernements occidentaux ont progressivement réduit leur aide financière au Burkina Faso et aux pays du Sahel, ce qui a contribué à accroître les défis liés à la pauvreté, à la violence et à l’extrémisme. Malgré le soutien russe en matière de sécurité, certains acteurs humanitaires remettent en question l’impact de cette coopération.

La visite de Sergueï Lavrov au Burkina Faso s’inscrit dans une stratégie plus large de la Russie visant à renforcer sa présence en Afrique et à nouer des alliances stratégiques avec des pays ayant des intérêts communs, tout en répondant à certains besoins criants en matière de sécurité et de stabilité régionale.

Partager l'article :