logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Promesse d’emplois par l’Alliance démocratique en Afrique du Sud

Le candidat à la présidence de l'Alliance démocratique (DA) d'Afrique du Sud, John Steenhuisen, a clôturé sa campagne à Johannesburg en mettant en avant les succès de son parti en matière de création d'emplois et de lutte contre la pauvreté.
Un visuel montrant un homme d'affaires noir souriant, entouré de divers travailleurs de tous âges et ethnies, symbolisant l'espoir et l'unité. L'homme tient un panneau "Emplois pour tous" tandis que les travailleurs tiennent des outils divers. Le fond présente un paysage sud-africain dynamique.

La campagne électorale en Afrique du Sud prend de l’ampleur alors que les principaux partis politiques intensifient leurs efforts pour rallier les électeurs avant le jour du scrutin.

John Steenhuisen de l’Alliance Démocratique clôture sa campagne à Johannesburg

Le candidat à la présidence de l’Alliance démocratique (DA) d’Afrique du Sud, John Steenhuisen, a clôturé sa campagne dimanche à Johannesburg. Devant une foule de partisans rassemblés dans le stade de cricket, il a mis en avant le bilan de son parti en matière de création d’emplois et de lutte contre la pauvreté. Selon lui, les municipalités contrôlées par la DA, comme Le Cap, investissent davantage dans les communautés défavorisées que celles dirigées par l’ANC. Il a exhorté les électeurs à soutenir l’Alliance démocratique pour combattre la pauvreté de manière efficace.

Les partis politiques sud-africains mobilisent en vue des élections

  • Les quatre principaux partis politiques d’Afrique du Sud ont lancé leur dernier week-end de campagne avant l’élection du 29 mai, qui s’annonce cruciale. Ils partagent tous la volonté d’apporter des changements majeurs au pays, une perspective inédite depuis trois décennies.
  • Le Congrès national africain (ANC) fait face à une pression intense pour conserver sa majorité parlementaire. Après une baisse constante de sa popularité au cours des deux dernières décennies, cette élection pourrait être déterminante pour le parti historiquement dirigé par Nelson Mandela, avec la possibilité de passer sous les 50 % des suffrages exprimés au niveau national.

John Steenhuisen a promis que l’aide était en chemin et qu’elle arriverait le jour des élections, soulignant l’importance du scrutin du 29 mai pour l’avenir de l’Afrique du Sud. L’enjeu est de taille alors que le pays se prépare à un potentiel changement politique majeur.

Partager l'article :