logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Plus de 1 300 pèlerins décèdent au Hajj sous la chaleur

Plus de 1 300 décès ont été enregistrés lors du pèlerinage du Hajj en Arabie Saoudite cette année, dont 83% étaient des pèlerins non autorisés confrontés à des conditions extrêmement difficiles. Le processus d'identification des victimes a été retardé en raison du manque de documents d'identification.
Un groupe diversifié de pèlerins en train de faire le Hajj, certains portant des tenues traditionnelles africaines, sous un soleil brûlant. On ressent la chaleur et l'effort physique de la marche, avec des visages fatigués mais déterminés. En arrière-plan, la silhouette imposante des lieux saints se profile, entourée d'une atmosphère à la fois spirituelle et accablante.

Les autorités saoudiennes ont annoncé que plus de 1 300 personnes sont décédées lors du pèlerinage du Hajj de cette année, principalement en raison des températures extrêmement élevées dans les lieux saints de l’Arabie Saoudite. Les pèlerins non autorisés ont été particulièrement touchés par cette tragédie.

Les conditions difficiles du Hajj

Le ministre saoudien de la Santé, Fahd bin Abdurrahman Al-Jalajel, a rapporté que 83% des décès enregistrés concernaient des pèlerins non autorisés. Ces personnes, souvent sans permis officiel, ont dû parcourir de longues distances dans des conditions climatiques extrêmes pour participer aux rituels du Hajj près de La Mecque. Leur vulnérabilité était exacerbée face aux risques sanitaires liés à la chaleur intense.

Soins médicaux d’urgence

Selon le ministre, 95 pèlerins ont été admis dans des hôpitaux, certains devant être transportés en avion à Riyad pour recevoir des soins. L’identification des victimes a été rendue difficile en raison du manque de documents d’identification, compliquant ainsi la communication avec les familles et la gestion des corps des défunts.

  • 83% des 1 301 décès concernaient des pèlerins non autorisés.
  • 95 pèlerins ont reçu des soins médicaux d’urgence.
  • L’identification des victimes a été retardée en raison du manque de documents d’identification.

Situation en Égypte

Plus de 660 Égyptiens ont malheureusement perdu la vie lors du Hajj. D’après des responsables au Caire, la grande majorité de ces décès concerne des pèlerins non autorisés. En réponse à cette tragédie, le gouvernement égyptien a révoqué les licences de 16 agences de voyages impliquées dans l’organisation de voyages de pèlerins non autorisés vers l’Arabie Saoudite, soulignant l’importance d’une régulation plus stricte des flux de pèlerins pour éviter de telles pertes humaines.

  1. 660+ Égyptiens ont trouvé la mort lors du Hajj cette année.
  2. 16 agences de voyages égyptiennes ont vu leurs licences révoquées.

Partager l'article :