logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pénurie de Carburant en Centrafrique: Réquisition des Stations Tamoil à Bangui

Le gouvernement centrafricain réquisitionne six stations-service Tamoil à Bangui pour 45 jours en raison d'une pénurie de carburant. Une amende de 200 millions de francs CFA a été infligée à l'entreprise pour gestion défaillante. La mesure vise à assurer un approvisionnement stable et à atténuer l'impact de la crise sur la population et l'économie.
Illustration de haute qualité représentant une scène à Bangui, en Centrafrique, montrant des files de véhicules attendant à l'extérieur de stations-service Tamoil réquisitionnées. Des panneaux "Carburant rationné" sont visibles. Des personnes patientes sont en attente, sous un ciel nuageux. Réalisez une image captivante illustrant la crise du carburant qui frappe la région.

Le gouvernement centrafricain a pris une décision drastique face à la pénurie de carburant qui sévit à Bangui. Cette mesure vise à pallier les effets dévastateurs de l’indisponibilité de carburant dans la capitale, qui aggrave les difficultés économiques et sociales depuis plus d’un mois.

Réquisition de stations-service Tamoil

Le gouvernement a annoncé la réquisition de six stations-service appartenant au réseau Tamoil à Bangui, pour une période de 45 jours. Cette action vise à répondre à l’urgence de la situation actuelle et à assurer un approvisionnement régulier en carburant pour la population centrafricaine.

Responsabilité de Tamoil dans la pénurie

Les autorités centrafricaines accusent Tamoil, société française ayant repris les activités de Total en République Centrafricaine, d’être responsable de la pénurie de carburant qui paralyse la ville. Le ministre des Hydrocarbures, Arthur Bertrand Piri, a sanctionné l’entreprise d’une amende de 200 millions de francs CFA pour sa gestion défaillante.

  • Les gestionnaires désignés par le gouvernement auront pour mission d’assurer un approvisionnement continu en carburant.
  • Ils devront également s’acquitter des salaires des employés et des taxes dues.

La flambée des prix du carburant, atteignant 3 000 francs CFA le litre, a amplifié les problèmes rencontrés par la population. Les longues files d’attente devant les rares stations ouvertes sont devenues le quotidien des habitants de la capitale.

Objectifs de la réquisition

Cette réquisition des stations-service Tamoil vise à stabiliser l’approvisionnement en carburant à Bangui, diminuant ainsi l’impact négatif de la crise sur la population et l’économie du pays. La République Centrafricaine, déjà fragilisée par des années de conflits et d’instabilité, cherche à atténuer les conséquences de cette situation critique.

Partager l'article :