logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pêcheurs sénégalais satisfaits : prix en baisse pour la Tabaski

Le gouvernement sénégalais a annoncé une baisse des prix des produits de première nécessité avant les célébrations de l'aïd al adha. Le sucre, l'huile, le pain et le riz brisé seront concernés par ces baisses, répondant aux promesses de campagne du président Bassirou Diomaye Faye et du premier ministre Ousmane Sonko.
Illustration HD de Dall E représentant des pêcheurs sénégalais célébrant joyeusement la baisse des prix du poisson avant la fête de la Tabaski. Les pêcheurs sont entourés de paniers débordant de poissons frais, avec des sourires radieux et des vêtements colorés évoquant la célébration imminente. Au loin, on peut apercevoir le magnifique coucher de soleil sur l'océan, ajoutant une ambiance chaleureuse et festive à la scène.

Le gouvernement sénégalais annonce une baisse des prix des produits de première nécessité.

Implications de la baisse des prix avant l’Aïd al Adha

Quelques jours avant les célébrations de l’Aïd al Adha, communément appelée Tabaski au Sénégal, le gouvernement a décidé de réduire les prix de certains produits essentiels tels que le sucre, l’huile, le pain et le riz brisé, qui devrait coûter 40 francs CFA de moins par kilo.

Les promesses électorales du président Bassirou Diomaye Faye et du Premier ministre Ousmane Sonko

  • Ces baisses de prix font partie des engagements électoraux du président Bassirou Diomaye Faye et de son Premier ministre nouvellement élus.
  • La population, pleine d’espoir, soutient leur action et souhaite un réel changement dans le pays.

Les défis des pêcheurs sénégalais face à la concurrence étrangère

Malgré cette nouvelle mesure économique, certains secteurs au Sénégal restent confrontés à des difficultés majeures, notamment les pêcheurs locaux.

Impact de la concurrence des grands navires de pêche étrangers

  1. Les pêcheurs sénégalais font face à une rude concurrence de la part des navires de pêche chinois, européens et russes dans les eaux au large des côtes sénégalaises.
  2. Cette situation entraîne une surpêche qui réduit considérablement les prises des pêcheurs locaux, compromettant ainsi leurs moyens de subsistance.

Engagement politique envers les pêcheurs sénégalais

  • Les communautés touchées, telle que celle de Thiaroye, ont massivement soutenu les nouveaux dirigeants, exprimant ainsi leur espoir d’obtenir un soutien concret pour la profession des pêcheurs locaux.
  • Le gouvernement précédent, sous la présidence de Sall, avait conclu des accords de pêche avec l’Union européenne, donnant accès aux eaux sénégalaises aux navires de pêche européens, ce qui avait nui aux activités des pêcheurs locaux.

Partager l'article :