logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partenariat Chine-Cap-Vert pour l’agriculture

Le Cap-Vert, archipel de dix îles en Afrique de l'Ouest, subit les effets du changement climatique, accentués par la sécheresse en 2018. Cette situation a entraîné une insécurité alimentaire en 2022. Willy Gonçalves, jeune agriculteur, témoigne des impacts sur l'agriculture locale.
Une scène pittoresque d'une collaboration agricole entre la Chine et le Cap-Vert. Imagine un paysage harmonieux où des agriculteurs chinois et cap-verdiens travaillent côte à côte, partageant leurs techniques respectives. Des cultures locales prospères entourent des serres modernes, symbolisant l'union de traditions ancestrales et d'innovations contemporaines pour promouvoir la sécurité alimentaire. L'accent est mis sur la coopération pacifique et le progrès durable.

Le Cap-Vert, un archipel d’Afrique de l’Ouest confronté aux défis du changement climatique et de la sécurité alimentaire.

Impact du changement climatique sur l’agriculture cap-verdienne

Le Cap-Vert, composé de dix îles dont neuf sont habitées, subit les conséquences croissantes du changement climatique. Une sécheresse sévère en 2018 a engendré des précipitations imprévisibles, affectant la production alimentaire et les pâturages, aggravant ainsi l’insécurité alimentaire dans le pays en 2022.

Témoignage de Willy Gonçalves, agriculteur cap-verdien

Willy Gonçalves, directeur d’une pépinière sur l’île de Santiago, a observé les effets du changement climatique sur l’agriculture locale. Il souligne une augmentation des parasites et des difficultés rencontrées depuis 2017, impactant la récolte des cultures et la production alimentaire du pays.

Importance de la sécurité alimentaire au Cap-Vert

Le Cap-Vert dépend fortement des importations alimentaires, avec 80% de sa nourriture provenant de l’étranger, ce qui le rend vulnérable aux chocs mondiaux. Malgré des améliorations récentes, la production alimentaire et l’agriculture restent affectées par l’érosion des sols, la diminution de la fertilité et la prolifération des ravageurs.

Coopération avec la Chine pour surmonter les défis agricoles

En collaboration avec la FAO, le Cap-Vert a établi un partenariat Sud-Sud avec la Chine pour renforcer les capacités des agriculteurs locaux. Grâce à ce projet, des experts chinois apportent leur savoir-faire en lutte antiparasitaire, gestion des sols, fertilisation et production animale pour améliorer les pratiques agricoles cap-verdiennes.

  1. La Chine transmet ses connaissances agricoles au Cap-Vert pour lutter contre les ravageurs des cultures.
  2. Le partenariat vise à accroître la production nationale de fourrage pour réduire la dépendance du pays aux importations alimentaires.

Ce projet d’échange d’expertise favorise le développement agricole et la sécurité alimentaire du Cap-Vert, en s’adaptant aux défis locaux et en tirant parti des expériences réussies de la Chine dans des contextes similaires.

Partager l'article :