logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Opération de sauvetage massif au Nigeria : des centaines d’otages libérés

Des centaines d'otages, principalement des enfants et des femmes, retenus en captivité par Boko Haram au Nigeria, ont été secourus par l'armée dans la forêt de Sambisa. Les otages épuisés, certains avec des bébés nés de mariages forcés, ont été libérés lors d'une opération militaire.
Illustration HD montrant des forces spéciales secourant discrètement de nombreux otages dans un camp obscur de Boko Haram au Nigeria. Les otages, visiblement soulagés, sont escortés vers la liberté tandis que les soldats restent vigilants. L'atmosphère est tendue mais empreinte d'espoir, mettant en valeur le courage des sauveteurs et la libération des otages.

Des centaines d’otages, dont des femmes et des enfants, retenus captifs par Boko Haram, ont été secourus par l’armée nigériane dans le nord-est du Nigeria.

Le sauvetage des otages de Boko Haram

350 otages, dont 209 enfants, 135 femmes et 6 hommes, ont été libérés de la forêt de Sambisa, repaire des extrémistes, lors d’une opération militaire intense menée par l’armée.

  • Les otages étaient détenus depuis des mois voire des années, vivant dans des conditions éprouvantes avec certains enfants nés de mariages forcés.
  • Certains otages témoignent qu’ils n’ont pas pu s’échapper à cause de leurs enfants, risquant la torture s’ils tentaient de fuir.

Conséquences de l’opération

Des extrémistes ont été tués, leurs habitations détruites. Les otages libérés ont été pris en charge par les autorités de l’État de Borno avant leur retour chez eux.

  1. L’opération a permis de neutraliser une partie des factions dissidentes de Boko Haram opérant dans la région.
  2. La libération des otages démontre les efforts continus de l’armée pour lutter contre le terrorisme et protéger les civils.

Au fil des années, Boko Haram a semé la terreur au Nigeria, causant des milliers de morts et des millions de déplacés, dans le but d’instaurer la charia dans le pays.

Les enlèvements au Nigeria

Depuis l’enlèvement tragique de 276 lycéennes à Chibok en 2014, de nombreux enlèvements ont touché le pays, notamment des étudiants dans les zones de conflit du nord-ouest et du centre.

  • La communauté internationale condamne ces actes barbares et appelle à des mesures pour protéger les civils, en particulier les enfants et les femmes.
  • Les autorités luttent contre ces enlèvements en renforçant la sécurité et en traquant les groupes armés responsables de ces crimes.

Ces événements soulignent la nécessité d’une coopération internationale pour éradiquer le terrorisme et assurer la sécurité des populations vulnérables.

Partager l'article :