logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ntative de coup d’État déjouée à Kinshasa

L'armée de la République démocratique du Congo a déjoué une tentative de coup d'État à Kinshasa impliquant des Congolais, des Américains et un Britannique. Une quarantaine d'assaillants ont été arrêtés, quatre neutralisés, dont leur chef, Christian Malanga. Le gouvernement condamne cette action visant à déstabiliser les institutions du pays.
Illustration HD représentant des forces de sécurité arrêtant des assaillants dans un environnement urbain. Les assaillants sont menottés et maîtrisés, tandis que les forces de sécurité sont en uniforme et portent des casques. L'atmosphère est sérieuse et tendue, avec des véhicules de police en arrière-plan.

Une tentative de coup d’État déjouée à Kinshasa secoue la République démocratique du Congo, impliquant des Congolais, des Américains et un Britannique.

Fortes tensions politiques à Kinshasa

Le 19 mai, l’armée de la République démocratique du Congo a annoncé avoir avorté une tentative de coup d’État à Kinshasa, la capitale. L’incident a mené à l’arrestation d’une quarantaine d’assaillants, dont quatre, dont leur chef Christian Malanga, ont été « neutralisés définitivement ». Christian Malanga, de nationalité congolaise naturalisé américain, était à la tête de ce mouvement.

  • 40 assaillants arrêtés
  • 4 personnes neutralisées dont le chef Malanga

Réactions nationales et internationales

Le gouvernement a vivement réagi en condamnant fermement cette tentative de déstabilisation des institutions du pays. La cheffe de la mission de l’ONU en RDC ainsi que le président de la Commission de l’Union africaine ont salué la réaction rapide et efficace des forces armées congolaises pour maintenir la stabilité. De plus, les ambassadrices américaine et britannique en RDC ont également exprimé leur désapprobation concernant cet acte anti-constitutionnel.

  1. Gouvernement condamne fermement
  2. ONU et UA saluent la réaction de l’armée
  3. Ambassadrices américaine et britannique réagissent

Tensions politiques et sécurité dans l’est du pays

Cette tentative de coup d’État survient dans un contexte de tiraillements politiques qui retardent la formation du gouvernement. De plus, le pays fait face à une grave crise sécuritaire dans l’est, notamment avec la présence du M23, une rébellion soutenue par le Rwanda, contrôlant une partie importante de la province du Nord-Kivu.

Partager l'article :