logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

nsions entre l’Égypte et Israël à Rafah

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, condamne la présence militaire israélienne dans la bande de Gaza lors de sa visite à Madrid. Il exprime le rejet de l'Égypte et de la communauté internationale envers cette présence, ainsi que la désapprobation de la prise du point de passage de Rafah.
Illustration HD montrant un poste de contrôle animé au passage de Rafah entre Gaza et l'Égypte. Des gardes égyptiens surveillent attentivement les frontières, tandis que des Palestiniens observent avec méfiance depuis Gaza. L'atmosphère est chargée de tension et de politique régionale.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a récemment abordé la question de la présence militaire israélienne dans la bande de Gaza lors de sa visite à Madrid pour rencontrer son homologue espagnol.

Position de l’Égypte et de la communauté internationale

Lors de sa déclaration, Sameh Shoukry a clairement indiqué que l’Égypte et la communauté internationale refusent la présence des soldats israéliens dans la région. Il a souligné que cette position est largement partagée par la majorité des membres de la communauté internationale. En particulier, le ministre a condamné la prise du point de passage de Rafah, le qualifiant d’« une escalade dangereuse ».

  • Sameh Shoukry a déclaré : « La présence militaire israélienne à Gaza est certainement rejetée non seulement par l’Égypte, mais aussi par la grande majorité des membres de la communauté internationale. En ce qui concerne le lien entre cette présence et le point de passage de Rafah, la position et la politique égyptiennes sont claires : elles rejettent la présence israélienne au point de passage de Rafah. Le point de passage de Rafah est le seul point de contact entre les Palestiniens et le monde extérieur. »

Proposition de cessez-le-feu et soutien de l’Espagne

De son côté, le ministre espagnol des Affaires étrangères, Jose Manuel Albares, a exprimé le plein soutien de l’Espagne à la proposition de cessez-le-feu dans la bande de Gaza présentée par le président américain Joe Biden. Cette proposition vise à mettre un terme à la guerre meurtrière qui sévit depuis près de huit mois dans la région.

  1. Jose Manuel Albares a souligné : « L’Espagne soutient pleinement la proposition de cessez-le-feu dans la bande de Gaza faite par le président américain Joe Biden. Cette initiative est cruciale pour mettre fin aux violences et aux souffrances des populations locales. »
  2. Le président américain a détaillé un accord en trois phases proposé par Israël aux militants du Hamas, visant à la libération des derniers otages à Gaza et à parvenir à une cessation des hostilités.

Ces déclarations des ministres égyptien et espagnol illustrent les efforts déployés au niveau diplomatique pour trouver des solutions pacifiques et mettre fin aux tensions dans la région du Moyen-Orient.

Partager l'article :