logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nouveaux affrontements au Kenya : 2 morts supplémentaires

Suite à l'abandon du projet d'augmentation des impôts par le président kényan William Ruto, des manifestations pour exiger sa démission ont eu lieu à Nairobi. Les protestataires ont brièvement pris d'assaut le Parlement, entraînant des affrontements avec la police et la perte de vies humaines.
Illustration HD d'une scène au Kenya montrant des manifestants pacifiques tenant des pancartes, des drapeaux et exprimant leur indignation de manière non violente. L'atmosphère est celle d'une protestation citoyenne organisée, avec des éléments culturels kényans subtils en arrière-plan, comme des motifs traditionnels. L'accent est mis sur la détermination et l'unité du peuple dans un contexte de revendications sociales.

Le président kényan William Ruto a été confronté à une vague de protestations nationales malgré son abandon du projet d’augmentation des impôts, avec des appels à sa démission. Ces événements ont atteint leur apogée lors de rassemblements à Nairobi jeudi, marqués par des affrontements violents ayant entraîné la mort de deux personnes dans des confrontations avec la police nationale.

Une crise sans précédent en deux ans de mandat présidentiel

En l’espace de deux ans à la tête du pays, le président William Ruto affronte la crise la plus sévère de son mandat. La situation s’est envenimée suite au projet de loi soutenu par son gouvernement, incluant une augmentation des impôts, provoquant ainsi un mouvement de contestation majeur mené par la jeunesse kényane. Les protestations ont émergé à travers des condamnations en ligne des nouvelles taxes, se transformant rapidement en rassemblements massifs réclamant des réformes politiques profondes.

Les revirements de situation autour du projet de loi de finances

Alors que la tension montait à cause de ce projet de loi controversé, le président Ruto a pris la décision de ne pas le signer face aux violences et au chaos qu’il a engendrés dans la capitale. Malgré son annonce du retrait des hausses d’impôts et des coupes budgétaires à venir, les manifestants ont exprimé leur défiance envers le président en reprenant les manifestations dès le lendemain.

  • Les manifestations à Nairobi : Les rassemblements nationaux ont atteint leur moment fort à Nairobi, où des manifestants ont pris d’assaut une partie du bâtiment du Parlement, déclenchant des incendies et des affrontements avec les forces de l’ordre.
  • Les déclarations des manifestants : Un des protestataires, Norbert Mwalo, a critiqué ouvertement le président Ruto, remettant en question son rôle de leader et appelant à un changement radical au sein du gouvernement pour une représentation plus jeune et dynamique.

Des conséquences politiques majeures en vue

Cette crise politique et sociale sans précédent laisse entrevoir des conséquences majeures pour le président William Ruto et son gouvernement. Les appels à sa démission se font de plus en plus pressants, alimentant une instabilité politique croissante au Kenya.

En conclusion, la situation actuelle au Kenya met en lumière les tensions et les aspirations de changement profond au sein de la société kényane, alors que le président Ruto lutte pour maintenir l’ordre et la confiance de la population face à cette crise politique majeure.

Partager l'article :