logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Naufrage en Méditerranée : 9 Égyptiens devant la justice grecque

Neuf hommes égyptiens seront jugés en Grèce pour leur rôle dans l'un des pires naufrages en Méditerranée. Leur équipe de défense conteste la compétence de la Grèce, les accusant d'être des passagers innocents mal identifiés. Le procès, débutant le 21 mai à Kalamata, pourrait les voir condamnés à de lourdes peines.
Un navire de pêche égyptien en difficulté au large des côtes de la Grèce, entouré de neuf hommes regardant vers l'horizon avec anxiété. L'océan agité, le ciel nuageux et des navires de sauvetage se profilent à l'arrière-plan, reflétant la tension et l'urgence de la situation.

Neuf hommes égyptiens feront face à la justice en Grèce pour leur implication dans l’un des naufrages les plus tragiques en Méditerranée.

Le naufrage de l’Adriana : un drame en Méditerranée

En juin 2023, l’Adriana, un chalutier de pêche surchargé en provenance de la Libye et se dirigeant vers l’Italie, a sombré au large de la côte sud-ouest de la Grèce. Ce tragique incident en eaux internationales a entraîné la disparition de nombreux passagers.

  • Seuls 104 hommes et garçons ont survécu à ce naufrage.
  • Environ 80 corps ont été retrouvés après le drame.
  • Le nombre exact de personnes à bord reste incertain.

Contestation de compétence et accusations

Les neuf hommes égyptiens impliqués, âgés de la vingtaine à la quarantaine, sont accusés de trafic de migrants, de participation à une organisation criminelle et d’avoir provoqué ce naufrage fatal. Néanmoins, leur équipe de défense conteste vivement la compétence de la Grèce dans cette affaire.

  1. Les avocats des accusés affirment que ces derniers étaient en réalité des passagers innocents, confondus avec les membres d’équipage par d’autres survivants.
  2. Ils soulignent que le navire a sombré en eaux internationales, remettant en question la légitimité du procès en Grèce.

Le procès, prévu pour débuter le 21 mai à Kalamata, pourrait aboutir à de lourdes peines de réclusion à perpétuité pour les accusés en cas de condamnation. Cependant, l’équipe de défense compte contester la juridiction du tribunal grec dans cette affaire délicate.

Les enjeux juridiques et humanitaires

Ce procès soulève des questions majeures en matière de compétence juridique lors de naufrages en eaux internationales. Les autorités grecques ont été pointées du doigt pour leur gestion de l’incident, tandis que la défense des accusés cherche à faire valoir ses arguments pour contester les charges pesant sur les neuf hommes égyptiens.

Ce drame en Méditerranée met en lumière la complexité des affaires de migration et des responsabilités en cas de naufrages, et souligne l’importance de clarifier les compétences juridiques dans de telles situations pour garantir des procès justes et équitables.

Partager l'article :