logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Manifestations pro-Israël à La Haye suite au « génocide » à Gaza

**Résumé :** Des manifestants pro-israéliens se sont réunis devant la Cour internationale de Justice alors qu'Israël se défendait contre la demande de l'Afrique du Sud de mettre fin à son action militaire à Gaza.
Un groupe de manifestants pro-Israël se rassemble devant la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas. Les drapeaux israéliens sont brandis fièrement, tandis que des pancartes appelant à la justice et à la paix sont visibles. La scène est à la fois animée et pacifique, reflétant la diversité des personnes présentes pour exprimer leurs opinions de manière civique.

Un rassemblement de manifestants pro-israéliens a eu lieu vendredi devant la Cour internationale de Justice, alors qu’Israël se défendait face à la demande de l’Afrique du Sud de mettre fin à son action militaire à Gaza.

La CIJ et les audiences sur le conflit Israël-Hamas

C’était la troisième fois que la Cour internationale de Justice (CIJ) tenait des audiences concernant la guerre entre Israël et le Hamas, suite à la plainte déposée par l’Afrique du Sud en décembre dernier.

  • L’Afrique du Sud a exprimé au tribunal que la situation à Gaza avait atteint « une nouvelle et horrible étape », appelant les 15 juges à prendre des mesures urgentes.
  • Quatre demandes ont été soumises par l’Afrique du Sud à la CIJ pour enquêter sur Israël, la dernière demandant une investigation sur l’incursion militaire israélienne à Rafah, arguant que cette action met en péril « la survie même des Palestiniens à Gaza ».

Position des manifestants pro-israéliens

Une manifestante pro-israélienne, Judith (aucun nom de famille donné), a souligné lors du rassemblement : « Ils savent que ce n’est pas un génocide qui se passe là-bas, mais qu’Israël fait de son mieux pour récupérer ses otages et mettre fin à la guerre avec le Hamas. Parce que c’est leur problème, Israël n’est pas contre les Palestiniens, ils sont contre le Hamas qui fait des choses terribles, qui a fait des choses terribles le 7 octobre. »

Reflétant ainsi une perspective soutenant les actions d’Israël comme nécessaires pour contrer les agissements du Hamas.

Il est crucial de noter que ces événements sont en cours et que les positions peuvent évoluer en fonction des délibérations ultérieures de la CIJ.

Partager l'article :