logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Manifestations au Kenya : Ruto propose dialogue sur hausses d’impôts

Le président kényan William Ruto se déclare prêt à dialoguer avec la jeunesse en colère contre la hausse des impôts. Les manifestations, débutées le 18 juin à Nairobi, se propagent dans tout le pays. Les protestataires demandent une réponse publique du président à leurs revendications. Un appel à la grève nationale est lancé pour le 25 juin.
Illustration HD d'un homme politique kenyan, William Ruto, dans un bureau gouvernemental moderne, discutant avec des représentants syndicaux et des citoyens mécontents sur fond de manifestants pacifiques à l'extérieur. Le décor est chaleureux avec des couleurs vives, des drapeaux nationaux visibles. Montrer un dialogue ouvert et constructif, mettant en avant l'idée de résolution pacifique des conflits.

Le président kényan William Ruto fait face à des manifestations de jeunes en colère suite à la hausse des impôts.

Protestations contre la hausse des impôts au Kenya

  • Des milliers de jeunes se mobilisent depuis une semaine contre le projet de loi de finances publiques au Kenya.
  • Les manifestants accusent le gouvernement d’avoir renié sa promesse de réduire le coût de la vie.

Justification de l’administration de William Ruto

  • L’administration de William Ruto défend les nouvelles taxes comme nécessaires pour relancer une économie lourdement endettée.
  • En mai, le taux d’inflation au Kenya a atteint 5,1% sur un an, justifiant selon le gouvernement la nécessité de ces mesures.

Les manifestations ont débuté le 18 juin à Nairobi, pour se propager ensuite à travers le pays, principalement grâce à la mobilisation des jeunes sur les réseaux sociaux.

Les protestataires exigent une réponse publique du président Ruto à leurs revendications pour entamer un dialogue constructif.

Violences et répression policière

  • Un appel à la grève nationale a été lancé pour le 25 juin en signe de protestation.
  • Les rassemblements, majoritairement pacifiques, ont tout de même été marqués par des arrestations massives de manifestants par la police anti-émeute.

Répression violente et victimes

  1. Selon des organisations telles qu’Amnesty International, au moins une centaine de manifestants ont été arrêtés lors de la répression policière.
  2. Deux personnes ont perdu la vie des suites de blessures subies lors des affrontements dans un hôpital de Nairobi.

La situation reste tendue alors que les protestations persistent malgré les actions répressives des autorités.

Partager l'article :