logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Malnutrition aiguë : 8 000 enfants traités à Gaza (OMS)

L'OMS rapporte plus de 8 000 cas de malnutrition aiguë chez les enfants de moins de cinq ans à Gaza, avec 28 décès. Des efforts sont déployés pour renforcer les services de nutrition, face à des conditions proches de la famine. En Cisjordanie, 480 attaques contre les services de santé ont été enregistrées, causant 16 décès et 95 blessés.
Illustration demandée : Une scène paisible et espoir émergeant malgré une situation difficile. Représente un groupe d'enfants souriants, divers dans leurs traits et tenues, entourés de professionnels de la santé. Certains enfants tiennent des fruits et légumes frais. Au loin, des bâtiments reconstruits symbolisent la résilience. L'atmosphère est chaleureuse et inclusive, mettant en avant l'espoir et la guérison malgré les obstacles.

La malnutrition infantile dans la bande de Gaza : un cri d’alarme de l’OMS

Situation alarmante à Gaza

Plus de 8 000 enfants de moins de cinq ans ont été traités pour malnutrition aiguë dans la bande de Gaza, avec malheureusement 28 décès, a révélé l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’OMS, a souligné lors d’un point de presse à Genève que cette crise alimentaire catastrophique nécessite une réponse urgente.

  • L’OMS et ses partenaires ont intensifié leurs efforts pour renforcer les services de nutrition à Gaza.
  • Malgré l’augmentation des livraisons alimentaires, il subsiste des inquiétudes quant à la distribution équitable des ressources.

Crise sanitaire en Cisjordanie

En plus de la situation critique à Gaza, la Cisjordanie occupée fait face à une crise sanitaire croissante. Depuis le 7 octobre, l’OMS a enregistré 480 attaques contre les services de soins, causant 16 décès et 95 blessés parmi la population palestinienne de ce territoire.

  1. Les agressions contre les structures médicales entravent l’accès aux soins pour de nombreux habitants de Cisjordanie.
  2. L’OMS appelle à la protection des établissements de santé et du personnel médical pour garantir le droit à la santé pour tous.

Ces chiffres alarmants soulignent l’urgence d’une action coordonnée pour répondre aux besoins de santé essentiels des populations vulnérables de Gaza et de Cisjordanie. La collaboration internationale et la mobilisation des ressources sont cruciales pour prévenir une détérioration encore plus grave de la situation humanitaire dans ces territoires en proie à des crises multiples.

Partager l'article :