logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lien historique Brésil-Afrique : exposition informative

L'artiste brésilienne Aline Motta expose sa trilogie **"Si la mer avait des balcons, Ponts sur l'abîme et (Autres) fondations"** sur l'île de Gorée. Intitulée **"Brésil et Afrique, une histoire partagée"**, cette exposition explore le passé colonial des Afro-descendants à travers des œuvres poignantes.
Illustration HD d'une scène colorée représentant la connexion entre le Brésil et l'Afrique, mettant en avant des éléments culturels et historiques des deux régions. Des motifs traditionnels, des symboles de la nature luxuriante et des personnages diversifiés célébrant l'héritage commun.

Découvrez une exposition captivante mettant en lumière les liens entre le Brésil et l’Afrique à travers les œuvres de l’artiste brésilienne Aline Motta, actuellement exposées sur l’île de Gorée.

Un plongeon dans l’histoire coloniale commune

L’exposition « Si la mer avait des balcons, Ponts sur l’abîme et (Autres) fondations » sur l’île de Gorée évoque de manière poignante le passé colonial partagé par les Afro-descendants du Brésil et d’Afrique. Portée par l’artiste visuelle Aline Motta, cette exposition offre un regard révélateur sur cette histoire commune.

Des photographies évocatrices

La série de clichés intitulée « Natural daughter » présente une image historique accompagnée de sa version contemporaine, capturées à deux distances de temps considérable. Ces images mettent en scène Claudia Mamédé, une Afro-descendante prenant la place de la fille du maître dans une plantation, invitant ainsi à questionner la notion de liberté des descendants d’Afrique.

  • Les œuvres exposées, sélectionnées par la Fondation Dapper, abordent les répercussions actuelles de la traite transatlantique et de la colonisation.
  • Elles nous incitent à réfléchir sur nos identités plurielles, notre rapport au passé et notre positionnement dans le monde contemporain.

Un lieu chargé de symbolisme

L’île de Gorée, témoin de la traite négrière, constitue un cadre évocateur pour cette exposition intercontinentale. Les œuvres d’Aline Motta, réalisées sur trois continents, explorent le symbole de l’eau, représentant les liens transatlantiques et la guérison.

Une réception enthousiaste

Les visiteurs, comme Cindy, une touriste belge d’origine congolaise, louent cette initiative qui aborde des thèmes cruciaux tels que l’identité et la construction raciale. Ils soulignent l’importance de telles démarches pour renforcer les liens entre les Africains du continent, les diasporas et les Afro-descendants.

  1. L’exposition devait initialement être présentée en marge de la Biennale de Dakar, reportée à novembre prochain. Néanmoins, le public de Gorée a la chance d’apprécier dès à présent les œuvres poignantes d’Aline Motta.

Partager l'article :