logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Corée du Sud attirée par les minerais africains

Lors d'un sommet à Séoul, le président sud-coréen Yoon Suk Yeol vise à renforcer les partenariats avec l'Afrique pour sécuriser l'approvisionnement en minerais stratégiques face à la montée du tout électrique.
Un paysage désertique africain baigné par un soleil couchant, mettant en avant des mines de minerais précieux. Des ouvriers locaux et des machines d'extraction travaillent en harmonie. Au loin, un navire de transport sud-coréen chargé de minerais prêts à être expédiés. Une fusion symbolique de cultures et d'économies.

Le président sud-coréen vise un approvisionnement durable en minerais stratégiques en Afrique pour répondre à la demande croissante liée à la transition vers les technologies électriques.

Une stratégie d’approvisionnement en minerais

Lors du premier sommet à Séoul, le président Yoon Suk Yeol a exprimé sa volonté de renforcer les partenariats avec les pays africains pour garantir un approvisionnement stable en minerais essentiels. Conscient de l’importance stratégique de l’Afrique dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, il cherche à établir des collaborations mutuellement bénéfiques dans le domaine des ressources minérales clés.

  • En 2022, les investissements sud-coréens cumulés en Afrique se chiffraient à 9,2 milliards de dollars.
  • Les échanges bilatéraux entre la Corée du Sud et l’Afrique atteignaient environ 20 milliards de dollars, soulignant l’importance de la relation économique entre les deux parties.

Un défi face à la concurrence chinoise

Malgré ses ambitions, la Corée du Sud doit faire face à une concurrence féroce, notamment avec la Chine, qui a investi massivement en Afrique avec près de 260 milliards de dollars. Cette concurrence intense oblige la Corée du Sud à redoubler d’efforts pour consolider sa position en tant que partenaire clé pour les pays africains en matière d’approvisionnement en minerais.

  1. La Chine, en tant que principal investisseur en Afrique, exerce une influence économique significative dans la région, ce qui ajoute une pression supplémentaire sur la Corée du Sud pour renforcer sa présence.
  2. Les investissements chinois massifs dans divers secteurs en Afrique ont établi une dynamique complexe dans laquelle la Corée du Sud doit naviguer avec prudence pour sécuriser ses intérêts miniers.

Partager l'article :