logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Banque mondiale approuve 2,25 Mds $ de prêt au Nigeria

La Banque mondiale approuve un prêt de 2,25 milliards de dollars pour le Nigeria afin d'augmenter les recettes et de soutenir les réformes économiques du président Tinubu. Ce prêt vise à atténuer la crise du coût de la vie et à protéger les revenus pétroliers menacés.
Un visuel représentant un globe terrestre avec le drapeau du Nigeria en surimpression, des billets de banque volant autour pour symboliser un prêt financier de 2,25 milliards de dollars approuvé par la Banque mondiale. Le globe devrait être entouré de symboles économiques tels que des graphiques en hausse pour refléter une perspective positive sur l'économie du pays.

La Banque mondiale a approuvé un prêt de 2,25 milliards de dollars pour le Nigeria afin d’augmenter les recettes et de soutenir les réformes économiques, dans un contexte marqué par une crise du coût de la vie.

Les détails du prêt de la Banque mondiale

La Banque mondiale a annoncé jeudi dernier l’approbation d’un prêt de 2,25 milliards de dollars pour le Nigeria. Ce prêt est destiné à soutenir le gouvernement dans divers domaines clés :

  • 1,5 milliard de dollars seront alloués pour aider à réduire la pauvreté croissante touchant des millions de Nigérians.
  • 750 millions de dollars serviront à soutenir les réformes fiscales et à protéger les recettes pétrolières menacées par des problèmes de production.

Les enjeux des réformes économiques de Tinubu

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Bola Tinubu, le Nigeria a connu un certain nombre de réformes économiques drastiques, telles que :

  1. La suppression des subventions aux carburants, en place depuis une décennie.
  2. L’unification des différents taux de change.

Ces mesures ont engendré une inflation importante, la plus élevée en 28 ans, ce qui a suscité des protestations de la part des citoyens et des travailleurs.

Le gouvernement de Tinubu a exprimé son intention de soutenir ses plans économiques à long terme en sollicitant ce prêt de la Banque mondiale. Il cherche également à relancer les investissements étrangers, en baisse de 26,7% selon le Nigerian Economic Summit Group.

Cependant, la dette du Nigeria, en constante augmentation, limite les capacités d’investissement du gouvernement. Malgré cela, la Banque mondiale souligne l’importance de maintenir la dynamique de réforme instaurée par Tinubu pour stabiliser l’économie et réduire la pauvreté dans le pays.

En conclusion, le prêt de la Banque mondiale au Nigeria s’inscrit dans un contexte de réformes économiques visant à lutter contre la pauvreté et à renforcer les recettes du pays, tout en faisant face à une inflation croissante et à des défis majeurs en matière d’investissements étrangers.

Partager l'article :