logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Kemi Seba perd sa nationalité française

Le militant panafricaniste Kemi Seba, connu pour ses prises de positions anti-occidentales, a été déchu de la nationalité française par un décret paru le 9 juillet 2019. Né le 9 décembre 1981 à Strasbourg, il avait déjà renoncé à sa nationalité française.
Une illustration HD représentant un militant béninois participant à une manifestation contre le franc CFA en Afrique. Le personnage est engagé et déterminé, entouré de manifestants pacifiques brandissant des pancartes revendicatives. L'ambiance est celle d'une protestation forte mais non violente, mettant en avant le courage et la détermination du mouvement.

Le militant panafricaniste Kemi Seba, également connu sous le nom de Stellio Gilles Robert Capo Chichi, a récemment été déchu de sa nationalité française, suscitant diverses réactions.

Déchéance de la nationalité françaises de Kemi Seba

Le 9 juillet, un décret publié au Journal officiel de France a officialisé la déchéance de la nationalité française de Kemi Seba, connu pour ses positions anti-occidentales. Cette décision fait suite à une procédure en cours et a été accueillie positivement par l’avocat du militant. Juan Branco, quant à lui, a dénoncé une décision motivée par les origines de Kemi Seba, suscitant ainsi des réactions contrastées.

Parcours controversé

  • Né en 1981 à Strasbourg, Kemi Seba a été l’ancien leader de la Tribu Ka, un groupuscule dissout en 2006 pour ses prises de position antisémites et ses discours prônant la ségrégation.
  • Le militant a été condamné à plusieurs reprises en France pour incitation à la haine raciale, ce qui a contribué à forger sa réputation controversée.
  • Aujourd’hui à la tête du groupe Urgences panafricanistes, Kemi Seba exerce une influence certaine sur les réseaux sociaux, attirant à la fois le soutien et les critiques pour ses actions.

Activisme politique en Afrique

Kemi Seba s’est également distingué ces dernières années par son opposition au franc CFA en Afrique, menant des manifestations et actions contre cette monnaie jugée néocoloniale. Son militantisme lui a valu des démêlés avec les autorités de certains pays africains, entraînant son expulsion ou son refoulement à plusieurs reprises.

  1. Impliqué dans des manifestations hostiles au franc CFA en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Guinée, Kemi Seba a été un acteur majeur de ces mouvements contestataires.
  2. Son engagement a conduit à des accusations en France en 2023, notamment qualifié de « relais de la propagande russe » par un député français, Thomas Gassilloud, alimentant les tensions et polémiques autour de ses actions.

Cet épisode marque un nouveau chapitre dans la trajectoire mouvementée de Kemi Seba, entre engagements politiques radicaux, procédures judiciaires et contestations virulentes, faisant de lui une figure singulière de l’activisme panafricaniste et un personnage clivant au parcours jalonné de controverses.

Partager l'article :