logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Kemi Seba : militant controversé en lien avec le panafricanisme et l’antisémitisme

Le militant panafricaniste Kemi Seba, connu pour ses prises de position critiques envers la France, a perdu sa nationalité française suite à un décret publié au Journal officiel. À travers son organisation Urgences panafricanistes, il milite pour l'indépendance et l'unité de la population noire face aux puissances étrangères, suscitant des réactions controversées.
Illustration HD d'une figure activistement vêtue, symbolisant la lutte contre le colonialisme français en Afrique. Le personnage doit dégager un mélange de protestation et de controverse, reflétant les idées problématiques et le soutien des régimes autoritaires. Éviter toute connotation violente ou discriminatoire.

Le militant panafricaniste Kemi Seba, connu pour ses prises de position controversées, a récemment perdu sa nationalité française, suscitant l’attention et la réaction de nombreux observateurs.

Un parcours militant mouvementé

  • Kemi Seba, de son vrai nom Stellio Gilles Robert Capo Chichi, est une figure de l’anticolonialisme francophone, défendant l’indépendance des populations noires africaines.
  • Fondateur de la Tribu Ka, groupe prônant le suprémacisme noir, il a été dissous en 2006 par le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy.
  • Condamné pour provocation à la haine raciale en 2009, il a entretenu des liens controversés et affirmé des idées antisémites.

Des alliances géopolitiques surprenantes

  • Se revendiquant multipolaire, Kemi Seba a tissé des liens avec des régimes autoritaires et dictatoriaux, recevant des fonds de certains pays du Sud global.
  • Proche de la Russie de Poutine, il a été invité à donner un discours au Parlement russe en 2023, recevant un soutien financier d’une figure controversée de Wagner.
  • Ses alliances suscitent des interrogations sur sa véritable indépendance et ses motivations politiques.

La perte de sa nationalité française

  • Une procédure de perte de nationalité a été enclenchée à l’encontre de Kemi Seba, accusé de tenir des discours anti-français et de manquer de loyauté envers la France.
  • Le ministère de l’Intérieur, après avis conforme du Conseil d’Etat, peut retirer la nationalité à un binational se comportant comme le national d’un pays étranger.
  • Malgré la décision, Kemi Seba a affiché son soulagement et sa satisfaction, se considérant libéré de ce « fardeau » et ayant déjà envisagé sa renonciation à la nationalité française.

Partager l'article :