logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Jeunes Wazalendo combattent le M23 en RDC.

Un groupe de jeunes congolais, les "Wazalendo", se sont unis pour défendre leur pays aux côtés de l'armée congolaise contre la rébellion du M23 soutenue par l'armée rwandaise. Malgré leur patriotisme, des organisations de défense des droits de l'homme dénoncent des violations des droits humains commises par certains combattants.
Une illustration HD représentant un groupe de jeunes combattants unis, les Wazalendo, se tenant côte à côte dans une forêt dense de la RDC. Leur détermination et solidarité sont palpables, symbolisant leur lutte commune contre le M23. L'atmosphère est à la fois tendue et résolue, avec des éléments de la nature environnante ajoutant à l'authenticité de la scène.

Des jeunes congolais s’engagent dans la défense de leur pays en prenant les armes contre les rebelles du M23. Découvrez le combat des résistants Wazalendo.

Les jeunes résistants Wazalendo : une volonté de défendre le Congo

Les jeunes congolais âgés de 18 à 25 ans, regroupés sous le nom de Wazalendo, ont pris les armes aux côtés des Forces Armées de la République démocratique du Congo pour protéger leur pays. Katembo Faustin, commandant des FAR-W Group, a souligné l’esprit de résistance et l’engagement des Wazalendo dans la lutte pour repousser les forces du M23 soutenues par l’armée rwandaise.

L’engagement patriotique et les défis rencontrés

Innocent Mihigo, combattant des Forces Armées des Résistants Wazalendo, exprime sa motivation à défendre le drapeau national et à inspirer ses compatriotes congolais. Cependant, des organisations de défense des droits de l’homme pointent du doigt certaines violations commises par des combattants, appelant le gouvernement à plus de responsabilité quant à ces agissements.

  • Des jeunes engagés pour défendre leur nation
  • Appel à une surveillance accrue des actions sur le terrain
  • La nécessité d’encadrer les combattants pour éviter les abus

La situation à Sake et les enjeux sécuritaires

La cité de Sake, devenue presque déserte suite aux affrontements, est un enjeu sécuritaire majeur dans la région. Les résistants Wazalendo assurent des patrouilles constantes pour empêcher toute infiltration ennemie. Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné les récentes attaques du M23, soulignant les pertes civiles et les tensions croissantes dans la région du Nord-Kivu.

  1. Situation préoccupante à Sake
  2. Condoléances de l’ONU pour les victimes des violences
  3. Persistance des combats dans l’est de la RDC

Depuis fin 2021, les territoires de Rutshuru et Masisi sont le théâtre d’un conflit opposant le M23 aux FARDC, laissant planer une atmosphère de tension dans l’est de la RDC. Les jeunes résistants Wazalendo restent déterminés à défendre leur territoire aux côtés des forces armées congolaises, malgré un contexte géopolitique complexe et instable.

Partager l'article :