logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Intoxication au plomb près d’une usine au Congo

Dans le quartier de Vindoulou, à proximité de Pointe Noire, les habitants sont confrontés depuis des années à une pollution toxique provenant d'une usine appartenant à la société Metssa Congo. Cette usine, spécialisée dans le recyclage de batteries au plomb, a provoqué des taux alarmants de plomb dans le sang des résidents, entraînant des problèmes de santé graves.
Une illustration mettant en scène des riverains d'une usine au Congo, présentant des signes d'intoxication au plomb. On y voit des hommes, des femmes et des enfants affaiblis, avec des symboles de toxicité tels que du plomb et des usines en arrière-plan. L'image doit transmettre la gravité de la situation tout en restant sobre et respectueuse, afin de sensibiliser le public au problème de santé publique abordé dans l'article.

La pollution de l’air à Vindoulou, près de Pointe Noire, un problème de santé publique.

Impact de l’usine Metssa Congo sur la santé des habitants

Depuis plusieurs années, les habitants de Vindoulou sont confrontés à un cocktail toxique provenant de l’usine de la société indienne Metssa Congo, spécialisée dans le recyclage de batteries au plomb usagées. Des examens révèlent un taux alarmant de plomb dans le sang des habitants, entraînant des problèmes de santé tels que la pneumonie chronique et d’autres pathologies.

Lutte juridique pour la fermeture de l’usine

  • Cyrille Ndembi et un collectif de voisins mènent un combat juridique pour obtenir la fermeture et la délocalisation de l’usine Metssa Congo, accusée d’être à l’origine de la pollution atmosphérique.
  • Une plainte a été déposée et le juge de référé administratif a ordonné la suspension provisoire des activités de l’usine en attendant le jugement au fond.
  • La population reste exposée tant que l’usine continue de fonctionner, ce qui aggrave les problèmes de santé des habitants impactés.

Confirmation de la dangerosité des émanations toxiques par un Pharmacien Biologiste

Frederic Mavoungou, Pharmacien Biologiste, confirme la nocivité des émanations toxiques provenant de l’usine Metssa Congo sur la santé des habitants de Vindoulou. Les analyses révèlent des taux significatifs de plomb dans le sang, renforçant les soupçons d’intoxication due à l’exposition aux émissions de l’usine.

Défense de Metssa Congo et perspectives judiciaires

  1. Arun Goswami, le dirigeant de Metssa, affirme que la société respecte les normes internationales en matière industrielle, niant ainsi toute responsabilité dans l’intoxication au plomb des habitants.
  2. L’usine est actuellement mise en cause dans l’attente d’une décision de la justice pour déterminer si elle est effectivement la source de l’intoxication au plomb constatée sur une partie de la population de Vindoulou.

En conclusion, l’affaire Metssa Congo à Vindoulou soulève des questions cruciales sur la santé publique et l’impact des activités industrielles sur l’environnement local. La décision judiciaire à venir pourrait avoir des répercussions majeures sur la vie des habitants de la région.

Partager l'article :