logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Inondations au Kenya : Impact sur l’agriculture

Le gouvernement kényan dresse le bilan des inondations dévastatrices : près de 300 morts, plus de 200 000 déplacés et 168 092 acres de terres agricoles détruites.
Montre une scène d'inondation au Kenya affectant les champs agricoles, avec des parcelles de cultures submergées par les eaux boueuses. Des agriculteurs impuissants observent la montée des eaux, tandis que des nuages noirs menaçants s'accumulent dans le ciel. L'atmosphère est à la fois sombre et empreinte de désespoir, mettant en avant les conséquences dévastatrices des inondations sur l'agriculture locale.

Le Kenya est confronté à des inondations dévastatrices qui ont entraîné la perte de centaines de vies et le déplacement de milliers de personnes depuis le mois de mars. Les répercussions sur l’agriculture et la sécurité alimentaire du pays sont alarmantes.

Impact des inondations au Kenya

  • Près de 300 personnes ont perdu la vie et plus de 200 000 ont été déplacées en raison des inondations causées par les fortes pluies.
  • Environ 168 092 acres de terres cultivables ont été détruites, mettant en péril la sécurité alimentaire du pays.

Gestion durable des terres pour atténuer les effets des catastrophes naturelles

Les experts soulignent l’importance de la gestion durable des terres pour atténuer les effets négatifs de l’érosion des sols et des inondations. Jane Kirui, responsable de l’agriculture au gouvernement du comté de Narok, met en avant des solutions telles que :

  1. Aménager des terrasses pour réduire l’érosion et le ruissellement de l’eau.
  2. Encourager la plantation de cultures de couverture pour favoriser l’infiltration de l’eau dans le sol.

Ces mesures visent à renforcer la résilience des exploitations agricoles face aux conditions météorologiques extrêmes et à prévenir les glissements de terrain.

Martha Waema, agricultrice victime des inondations, témoigne : « Je suis confrontée à des pertes sans précédent après 38 ans dans ce métier. C’est une situation dévastatrice. »

La crise actuelle met en lumière le besoin urgent d’une planification plus efficace en matière de prévention des catastrophes naturelles au Kenya.

Partager l'article :