logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Impression 3D au Kenya pour la crise du logement

L'entreprise kényane 14Trees espère résoudre la crise du logement au Kenya en construisant des maisons abordables avec la technologie de l'impression 3D, alors que de nombreux habitants se battent pour accéder à des logements décents.
Un paysage urbain animé au Kenya, mettant en avant des bâtiments colorés et innovants créés grâce à l'impression 3D. Des habitants heureux et diversifiés se promènent dans les rues, admirant les nouvelles constructions modernes. Des machines d'impression 3D futuristes sont visibles en arrière-plan, intégrées harmonieusement dans le processus de construction des logements. L'accent est mis sur la technologie de pointe au service de la résolution de la crise du logement, offrant un aperçu optimiste de l'avenir urbain du Kenya.

Alors que le Kenya est confronté à une crise du logement, une entreprise de construction locale explore une solution novatrice grâce à l’impression 3D de maisons abordables.

Technologie 3D pour des maisons abordables

L’entreprise kényane, 14Trees, s’est lancée dans la construction de maisons abordables en utilisant la technologie de l’impression 3D. Cette méthode permet de réduire les coûts de construction et de construire rapidement des logements de qualité.

  • Jacinter Awino, une habitante de Nairobi, exprime son souhait de trouver un logement abordable pour sa famille.
  • La construction par impression 3D offre une alternative prometteuse pour répondre à la demande croissante de logements au Kenya.
  • La maison témoin construite à Nairobi et les dix autres dans le comté de Kilifi démontrent le potentiel de cette technologie pour créer des communities durables.

Défis et opportunités

Alors que certains experts voient en l’impression 3D un moyen de combler le déficit de logements, d’autres restent sceptiques quant à sa capacité à rivaliser avec les méthodes traditionnelles de construction.

  1. Nickson Otieno, architecte, souligne que malgré ses avantages, l’impression 3D nécessitera du temps avant de devenir une option viable à grande échelle.
  2. Le gouvernement kenyan a lancé un projet ambitieux de construction de 250 000 logements par an pour répondre à la demande croissante dans le pays.
  3. Les unités abordables offertes à des prix compétitifs ont permis à des familles comme celle de Felister Muema d’accéder à la propriété pour la première fois.

Ce projet gouvernemental vise à réduire le nombre de personnes vivant dans des conditions précaires et à offrir des logements décents à une population urbaine en croissance constante.

Situation actuelle et perspectives d’avenir

Malgré les efforts déployés par le gouvernement et le secteur privé, la crise du logement persiste au Kenya, avec 70 % de la population urbaine vivant dans des zones informelles dépourvues d’infrastructures de base.

  • Une nouvelle taxe sur le logement a été proposée pour financer la construction de logements abordables, mais elle fait l’objet de controverses en raison de son caractère potentiellement discriminatoire.
  • La recherche de solutions durables et inclusives reste un défi majeur pour les autorités kenyanes afin de garantir un accès équitable au logement pour tous les citoyens.

En conclusion, l’impression 3D de maisons abordables ouvre de nouvelles perspectives dans la construction au Kenya, mais des défis restent à relever pour assurer une réponse efficace à la crise du logement dans le pays.

Partager l'article :