logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

hérapie traditionnelle du Zimbabwe gagne en popularité

Au Zimbabwe, des grands-mères formées en thérapie de résolution de problèmes offrent une alternative aux services de santé mentale traditionnels, s'inspirant d'une pratique ancestrale où les aînées étaient consultées pour leur sagesse.
Une illustration HD représentant un groupe de personnes participant à une thérapie traditionnelle zimbabwéenne en plein air, entouré par une nature luxuriante. Les participants sont vêtus de vêtements colorés et se tiennent en cercle, échangeant des sourires chaleureux. Au centre, un guérisseur conduit la séance avec des gestes apaisants, tandis que des instruments de musique traditionnels résonnent doucement dans l'air. L'atmosphère est sereine et empreinte de connexion spirituelle.

Au Zimbabwe, une nouvelle approche révolutionnaire en matière de santé mentale est en train de changer la donne. Des grands-mères formées offrent une thérapie de résolution de problèmes sur des bancs dans des espaces communautaires, renouant avec une pratique traditionnelle du pays.

Une thérapie traditionnelle revisitée

À l’origine de cette initiative se trouve Dixon Chibanda, un psychiatre zimbabwéen, qui a créé le Friendship Bench. Confronté au manque de moyens de l’une de ses patientes qui a tragiquement mis fin à ses jours, Chibanda a recruté et formé 14 grands-mères pour offrir une écoute attentive et bienveillante aux personnes en détresse. Cette démarche s’inspire de la culture ancestrale où les aînées étaient des figures de sagesse et de soutien psychologique dans les moments difficiles.

Expansion internationale de l’initiative

Le concept novateur du Friendship Bench s’est rapidement répandu au-delà des frontières zimbabwéennes pour atteindre des communautés aux États-Unis. Des bancs orange ont été installés à New York, notamment à Harlem, Brooklyn et le Bronx, offrant une nouvelle approche de la santé mentale. Des organisations comme HelpAge USA ont embrassé ce modèle, le qualifiant de révolutionnaire dans le domaine.

Cette initiative a également retenu l’attention de l’Organisation mondiale de la santé et du ministère de la Santé zimbabwéen, qui ont reconnu l’efficacité et l’impact positif de cette approche communautaire sur la santé mentale.

  • Plus de 2 000 grands-mères formées interviennent désormais à travers le réseau Friendship Bench, offrant un soutien psychologique à ceux qui en ont besoin.
  • Le programme a permis à plus de 200 000 Zimbabwéens de recevoir une aide psychologique en se confiant à ces figures maternelles dans un cadre informel et rassurant.

Cette démarche a contribué à briser les tabous entourant la santé mentale et à sensibiliser la population à l’importance de prendre soin de son bien-être psychologique, encourageant ainsi un changement positif dans la société zimbabwéenne et au-delà.

Partager l'article :