logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Hausse des prix des moutons au Maroc pour l’Aïd Al-Adha

Au Maroc, la sècheresse a entraîné une montée des prix des moutons, rendant l'achat de ces animaux pour l'Aïd al-Adha difficile pour de nombreuses familles. Les éleveurs sont confrontés à des défis liés à la pénurie de nourriture pour leur bétail, ce qui a contribué à la hausse des coûts.
Un troupeau de moutons de différentes tailles et couleurs est présenté sur un marché animé au Maroc. Les éleveurs discutent avec des acheteurs potentiels, tandis que des enfants regardent avec admiration les animaux. L'atmosphère est festive, avec des étals colorés de fruits et légumes en arrière-plan. Un vendeur agite un tapis traditionnel pour attirer l'attention des passants.

La sécheresse au Maroc a des répercussions sur les prix des moutons, rendant l’achat pour l’Aïd al-Adha difficile pour de nombreuses familles.

Impact de la sécheresse sur les prix des moutons

  • La sécheresse affecte l’approvisionnement en fourrage pour les éleveurs de moutons.
  • La baisse de la quantité de nourriture disponible a entraîné une hausse des prix du fourrage.
  • Les éleveurs sont contraints de vendre des moutons pour financer l’achat de fourrage.

Actions du gouvernement pour soutenir les éleveurs

  1. Le gouvernement marocain fournit normalement deux sacs de fourrage aux éleveurs.
  2. En raison de la sécheresse, cette année, certains exploitants ont bénéficié de 30 sacs de fourrage.

Explications d’un expert en environnement, Mustapha Benramel, soulignent les conséquences graves de la sécheresse sur l’élevage ovin au Maroc. La diminution des pâturages a conduit à une situation critique pour de nombreux éleveurs.

Recours aux moutons espagnols pour contrer la hausse des prix

Face à la hausse des prix des moutons locaux, les vendeurs marocains se tournent vers l’Espagne pour s’approvisionner à des tarifs plus abordables. Selon des reportages, les moutons espagnols peuvent être vendus jusqu’à 6,27 euros le kilogramme, offrant une alternative moins coûteuse pour les consommateurs marocains.

Importations massives de moutons espagnols par le Maroc

Les chiffres officiels du ministère de l’agriculture montrent que le Maroc a importé 600 000 moutons espagnols depuis le début de l’année. Cette tendance témoigne de la pression financière que subissent les ménages marocains en raison de la flambée des prix des moutons sur le marché intérieur.

Partager l'article :