logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Groupes armés en hausse en Centrafrique, confirme l’ONU

Les activités des groupes armés en République centrafricaine sont en augmentation, selon un rapport de l'ONU. Des raids aériens soudanais ont été signalés près des frontières, et des réfugiés fuient les combats au Soudan. Le conflit perturbe les routes commerciales et complique la situation sécuritaire déjà précaire du pays.
Un groupe de combattants armés patrouille dans une ville en ruines, symbolisant la montée des activités des groupes armés en Centrafrique selon l'ONU. Les membres du groupe portent des uniformes variés, témoignant de leur diversité, tandis que des habitants effrayés observent depuis l'ombre. Le contraste entre la violence des armes et la vulnérabilité des civils doit être mis en avant pour illustrer la situation alarmante évoquée dans l'article.

Les activités des groupes armés en République centrafricaine ont suscité des inquiétudes croissantes, alors que la situation sécuritaire continue de se détériorer, affectant également les pays voisins. Les experts de l’ONU alertent sur cette escalade dans un récent rapport.

Présence des groupes armés soudanais en RCA

Les experts de l’ONU ont signalé des incidents de raids aériens menés par l’armée soudanaise aux abords des frontières, ainsi que des mouvements de combattants des forces paramilitaires soutien rapide à travers le territoire centrafricain pour recruter des membres de groupes armés locaux.

Impact sur les réfugiés et les populations locales

  • Près de 10 700 réfugiés soudanais ont traversé la frontière vers la RCA, selon les Nations unies.
  • Environ 565 nouveaux réfugiés, dont majoritairement des femmes et des enfants, arrivent chaque semaine au camp de réfugiés de Korsi à Birao.
  • La guerre au Soudan a perturbé les routes commerciales, entraînant une insécurité croissante pour les habitants de la région de Vakaga et de Haute-Kotto.

Situation politique et conflits internes

  1. La République centrafricaine, malgré ses ressources minières importantes, reste parmi les pays les plus pauvres du monde en raison des conflits armés persistants.
  2. Depuis 2013, le pays est en proie à des affrontements entre groupes rebelles majoritairement musulmans et milices chrétiennes, malgré un accord de paix en 2019.
  3. La présence de mercenaires russes du groupe Wagner et d’instructeurs militaires a également été relevée, avec des incidents récents signalés, accentuant les tensions internes.

La situation sécuritaire fragile a eu des répercussions directes sur les activités de l’Armée de résistance du Seigneur, entraînant des déplacements et des perturbations au sein du groupe. La traque de Joseph Kony, l’un des hommes les plus recherchés au monde, se poursuit, avec des développements significatifs évoqués dans le rapport des experts de l’ONU.

Conclusion

La République centrafricaine demeure confrontée à des défis sécuritaires majeurs, aggravés par l’implication de groupes armés étrangers et de mercenaires, ce qui compromet encore davantage la stabilité régionale. La communauté internationale surveille de près l’évolution de la situation et les actions à entreprendre pour restaurer la paix et la sécurité dans la région.

Partager l'article :