logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Garde du corps de Sunak arrêté pour pari.

Un garde du corps du Premier ministre britannique Rishi Sunak a été arrêté pour des paris présumés sur la date des élections nationales, avant leur annonce officielle. La Gambling Commission mène une enquête sur ces suspicions, alors que les autorités ont libéré l'officier en attente d'informations supplémentaires.
Un garde du corps de Sunak arrêté pour un pari sur les élections. Illustration : Représentation humoristique d'un garde du corps élégant mais nerveux, regardant furtivement des résultats électoraux tout en cachant des billets de jeu. En arrière-plan, une scène discrète d'un bureau politique animé.

Un garde du corps du Premier ministre britannique Rishi Sunak a été arrêté pour avoir parié sur la date des élections nationales, suscitant des interrogations sur de possibles pratiques déloyales, ont révélé les autorités.

Arrestation du garde du corps liée à des paris sur les élections

Le suspect, un agent du Royalty and Specialist Protection Command, a été appréhendé par la police métropolitaine pour suspicion de comportement répréhensible lié à sa fonction publique, suite à des informations fournies par la Gambling Commission, l’organe régulateur des jeux de hasard au Royaume-Uni.

Révélation sur la date des élections et surprise au sein du Parti conservateur

Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, a annoncé le 22 mai que les élections législatives se dérouleraient le 4 juillet, divulguant ainsi une information confidentielle. Cette annonce a pris de court de nombreux membres de son parti, qui anticipaient plutôt des élections à l’automne, provoquant une onde de choc au sein du Parti conservateur.

  • Les jeux de hasard au Royaume-Uni : Les paris sont une pratique répandue au Royaume-Uni, couvrant divers sujets tels que le sport, les événements politiques et culturels. Cependant, l’utilisation d’informations privilégiées pour tricher est considérée comme un délit pénal.
  • Libération sous caution et suspension : L’officier arrêté a été libéré sous caution en attendant les développements de l’enquête en cours. Par mesure de précaution, il a été écarté de ses fonctions pendant que les autorités mènent leur propre investigation. Conformément à la pratique britannique, le suspect n’a pas été nommé publiquement avant une éventuelle inculpation.

Collaborateur de Sunak également sous enquête

Craig Williams, associé de Rishi Sunak et candidat à sa réélection au Parlement, a admis récemment être l’objet d’une enquête de la Commission des jeux de hasard pour avoir misé 100 livres sterling (environ 128 dollars) sur les élections de juillet avant l’officialisation de la date.

  1. Coopération avec les autorités : Craig Williams a déclaré qu’il coopérerait pleinement avec l’autorité de régulation dans le cadre de son enquête en cours. Il a exprimé sa volonté de ne pas devenir un frein à la campagne électorale, reconnaissant une imprudence dans ses actions, privilégiant la transparence et la collaboration.
  2. Nécessité de prudence : L’affaire souligne l’importance pour les agents publics et politiques de faire preuve de prudence dans leurs agissements, en particulier lorsqu’il s’agit d’évènements sensibles tels que des élections, pour éviter toute implication dans des litiges ou des actions répréhensibles.

Partager l'article :