logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Funérailles en Iran: 3 Jours de Cérémonies

Des milliers de personnes rendent hommage au président Ebrahim Raissi à Tabriz après son décès dans un accident d'hélicoptère. Les corps des victimes ont été retrouvés et seront transportés à Téhéran. L'ayatollah Ali Khamenei dirigera une cérémonie avant l'enterrement du président dans sa ville natale. Certains expriment leur satisfaction après ce tragique événement.
Trois jours de funérailles en Iran. Description visuelle : Une procession funéraire se déroule dans les rues étroites d'une ville en Iran, des bâtiments anciens en arrière-plan. Les personnes portent des vêtements sombres, des visages empreints de tristesse. Des fleurs sont jetées sur le passage du cortège, créant un contraste poignant avec l'atmosphère solennelle de la scène.

Des milliers de personnes se sont rassemblées dans les rues de la ville de Tabriz, au nord-ouest de l’Iran, pour rendre hommage au président Ebrahim Raissi, décédé dans un accident d’hélicoptère dimanche dernier.

Rassemblement à Tabriz pour honorer Ebrahim Raissi

L’accident d’hélicoptère tragique ayant coûté la vie au président Raissi a profondément ému la population iranienne. Les habitants de Tabriz ont défilé en masse pour lui rendre un dernier hommage, témoignant ainsi de leur respect et de leur chagrin.

Transfert des corps et cérémonies funèbres

Les dépouilles du président Raissi, du ministre des Affaires étrangères, de trois hauts responsables iraniens et de trois membres d’équipage décédés dans l’accident ont été rapatriées. Le corps du président sera conduit à Qom, ville sainte chiite, avant d’être transporté à Téhéran pour une cérémonie d’adieu officielle dirigée par l’ayatollah Ali Khamenei.

  • Le président Raissi sera inhumé dans sa ville natale jeudi soir, marquant ainsi la fin d’une période de deuil national.
  • Des citoyens iraniens, ayant participé aux manifestations suite à la mort de Mahsa Amini, ont exprimé leur satisfaction face au décès du président, signe d’une division profonde au sein de la société iranienne.

Cet événement tragique a secoué le pays et suscité des réactions contrastées parmi la population, illustrant les tensions et les divergences politiques qui perdurent en Iran.

Partager l'article :