logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Enquête de l’ONU sur les réfugiés : afflux soudanais en Égypte

A l'occasion de la journée internationale des réfugiés, le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés publie un sondage sur la migration. Le Soudan vit une crise majeure avec 6 millions de déplacés et 1,5 million de réfugiés à l'étranger.
Une illustration HD représentant une scène pacifique et inclusive en lien avec la Journée internationale des réfugiés. Imaginez un groupe diversifié de personnes accueillant chaleureusement des réfugiés soudanais en fuite vers l'Égypte, symbolisant l'espoir et la solidarité internationale. Mettez en avant des éléments de compassion, d'entraide et de diversité culturelle pour refléter le message positif de l'article de l'ONU.

L’ONU publie un sondage sur la migration à l’occasion de la journée internationale des réfugiés, mettant en lumière des chiffres alarmants et des situations dramatiques dans des zones de conflit.

Crise des réfugiés au Soudan

Depuis le début de la guerre civile au Soudan le 15 avril 2023, plus de 6 millions de Soudanais ont été déplacés à l’intérieur du pays et 1,5 million ont fui à l’étranger. L’Égypte, ayant accueilli plus de 500 000 réfugiés soudanais, a durci ses conditions d’entrée, obligeant ces derniers à demander un visa coûtant 1 500 dollars.

Conditions de vie précaires

  • Les réfugiés soudanais, comme Ahmed, sont contraints à des tentatives désespérées pour fuir les combats, mettant leur vie en péril.
  • L’enregistrement en tant que demandeur d’asile devient un parcours du combattant en raison de l’engorgement des services humanitaires.
  • Les réfugiés ne peuvent pas travailler légalement et font face à une hausse des prix des loyers et aux expulsions arbitraires des autorités égyptiennes, dénoncées par Amnesty International.

Enquête d’opinion sur les réfugiés

Le Haut Commissariat de l’ONU aux réfugiés a mené une enquête d’opinion avec l’institut IPSOS auprès de 33 000 personnes dans une cinquantaine de pays, révélant un soutien important envers les réfugiés malgré des perceptions contrastées selon les régions du globe.

Perceptions mondiales divergentes

  1. Les résultats montrent une empathie significative envers les réfugiés, surtout au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique latine, où le soutien financier et moral est conséquent.
  2. Toutefois, une certaine méfiance persiste, notamment en Europe, où les opinions sur l’intégration des réfugiés varient fortement d’un pays à l’autre, illustrant des clivages profonds sur la question migratoire.
  3. L’exemple de l’Ouganda, pays hôte accueillant massivement des réfugiés, souligne l’impact positif que ces derniers peuvent avoir dans certaines sociétés, contrastant avec des perceptions plus mitigées ailleurs.

Partager l'article :