logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Élections en Afrique du Sud : L’ANC cherche des alliés

Sans une majorité absolue au Parlement, l'ANC doit chercher des alliés pour élire Cyril Ramaphosa comme président. Des discussions sont en cours avec l'Alliance démocratique et d'autres partis. Jacob Zuma refuse de coopérer tant que Ramaphosa est en tête. La coalition gouvernementale s'annonce complexe avec seulement 159 sièges sur 400 pour l'ANC.
Crée une illustration HD basée sur l'article "Élections en Afrique du Sud : l'ANC cherche des alliés pour gouverner". L'image représente un groupe diversifié de personnes discutant autour d'une table, symbolisant la recherche d'alliés politiques. Les personnages variés reflètent la diversité de la population sud-africaine.

La formation d’une coalition gouvernementale en Afrique du Sud suite aux élections législatives du 29 mai dernier suscite des discussions et des négociations politiques intenses.

Appels à l’unité pour élire Cyril Ramaphosa

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa tente de rassembler des soutiens pour être élu président malgré l’absence de majorité absolue de l’ANC au Parlement. Il a appelé tous les partis politiques à trouver un terrain d’entente au-delà de leurs divergences pour le bien du pays.

  • Des discussions en cours avec l’Alliance démocratique: L’ANC, avec 159 sièges sur 400, aurait entamé des discussions avec l’Alliance démocratique, forte de 87 sièges, en vue de former une coalition pour garantir l’élection de Cyril Ramaphosa.
  • La possibilité d’une coalition élargie: L’ANC pourrait envisager de s’allier avec d’autres petits partis, comme les Combattants pour la liberté économique, pour atteindre la majorité et former un gouvernement stable.

Des négociations délicates avec Jacob Zuma

La relation tendue avec l’ancien président Jacob Zuma rend les négociations plus complexes pour Cyril Ramaphosa, alors que le MK, le parti de Zuma, refuse tout dialogue tant que Ramaphosa restera à la tête de l’ANC.

  1. La position de Jacob Zuma: Malgré des tentatives pour rétablir des ponts avec Zuma, celui-ci semble peu disposé à coopérer, ce qui complique la tâche de Ramaphosa dans la recherche d’alliés pour former un gouvernement.
  2. La stratégie de Cyril Ramaphosa: Ramaphosa, reconnu pour son leadership et sa capacité à collaborer, devra déployer des tactiques politiques astucieuses pour obtenir le soutien nécessaire à son élection.

La scène politique sud-africaine est donc marquée par des enjeux cruciaux alors que l’ANC doit naviguer habilement dans ces négociations pour assurer la stabilité gouvernementale dans le pays.

Partager l'article :