logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

El Kaabi remporte sa première coupe européenne avec l’Olympiakos.

L'Olympiakos a remporté son premier titre européen en battant la Fiorentina 1-0 dans la finale de l'Europa Conference League. Le Marocain Ayoub El Kaabi a marqué le but victorieux dans le temps additionnel de la prolongation. Les supporters ont célébré cette victoire historique dans les rues d'Athènes, et le Premier ministre grec a salué cette réalisation.
Un joueur de football d'origine marocaine, Ayoub El Kaabi, célèbre au milieu du terrain avec ses coéquipiers de l'Olympiakos. La scène capture l'euphorie de la victoire après avoir remporté leur première coupe européenne. Les supporters enthousiastes brandissent des drapeaux, criant de joie dans les gradins remplis de lumières vives. Au loin, le stade emblématique se dresse majestueusement, ajoutant une touche de grandeur à la scène de célébration.

L’Olympiakos a remporté le premier titre européen de club en Grèce en battant la Fiorentina 1-0 grâce à un but du Marocain Ayoub El Kaabi dans le temps additionnel de la finale de l’Europa Conference League mercredi.

Un but décisif dans les dernières minutes

Ayoub El Kaabi a donné le coup de grâce en plongeant pour inscrire un but in extremis dans la deuxième période de la prolongation. Les supporters se sont enflammés après une longue attente de la VAR pour vérifier le hors-jeu. « Nous avions promis à nos supporters de faire ça aujourd’hui et nous l’avons fait », a déclaré El Kaabi.

Une victoire historique pour l’Olympiakos

  • L’attaquant marocain, meilleur buteur de la compétition, a marqué à la 116e minute en reprenant un centre de Santiago Hezze.
  • Ce but a décidé d’un match tendu presque destiné aux tirs au but, condamnant la Fiorentina et son entraîneur Vincenzo Italiano à une nouvelle défaite en finale de l’Europa Conference League.

Des dizaines de milliers de supporters de l’Olympiakos se sont joints à des célébrations bruyantes dans la capitale grecque après avoir participé à des soirées de visionnage en plein air. Des jeunes ont brandi des fumigènes dans la ville portuaire du Pirée, près d’Athènes, où l’équipe est basée.

Impressions après la victoire

Le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a qualifié l’Olympiakos de « véritable légende », soulignant l’importance de cette victoire pour le club et le football grec en général.

Des moments de tension et de joie

  1. La finale a été entachée par des échauffourées entre les supporters de la Fiorentina et les policiers anti-émeutes.
  2. Les joueurs de l’Olympiakos ont célébré avec leurs fans après le match, exprimant leur bonheur et leur satisfaction.

« C’est la plus grande émotion que j’ai ressentie jusqu’à présent dans ma carrière », a déclaré le défenseur Panagiotis Retsos. « J’ai connu beaucoup de hauts et de bas, mais je suis très, très heureux d’être ici. »

Partager l'article :