logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Député en Afrique du Sud suspendu pour racisme

Un député sud-africain de l'Alliance démocratique (DA) a été suspendu pour avoir proféré des propos racistes dans des vidéos virales sur les réseaux sociaux. Malgré des tentatives de nier les accusations, la DA a confirmé l'authenticité des vidéos.
Un député blanc d'Afrique du Sud est suspendu pour des commentaires racistes. Créer une illustration HD représentant symboliquement la diversité et l'inclusion, mettant en avant des personnes de différentes origines se tenant ensemble dans un geste de solidarité. Mettre l'accent sur l'importance de l'unité et du respect mutuel dans la société.

Un député sud-africain suspendu pour des propos racistes tenus en ligne.

Le scandale des propos racistes

Renaldo Gouws, député de l’Alliance démocratique (DA) en Afrique du Sud, a été suspendu par son parti après la diffusion de vidéos virales le montrant proférer des insultes racistes à l’encontre des Noirs. Dans ces vidéos, il utilise des termes racistes et incite à la violence contre la communauté noire. Malgré ses premiers démentis et allégations de falsification, la DA a confirmé l’authenticité des vidéos, entraînant une réaction immédiate de la part du parti.

Les réactions et les conséquences

  • La DA a publié un communiqué jeudi confirmant l’authenticité des vidéos et condamnant fermement les propos de Renaldo Gouws.
  • Le député a depuis présenté ses excuses, reconnaissant ses torts et exprimant des regrets quant à ses actions.
  • La société civile, les organisations de défense des droits de l’homme et de nombreux politiciens ont condamné les propos de Gouws et appelé à des mesures strictes pour lutter contre le racisme en Afrique du Sud.

Des implications politiques majeures

Ce scandale intervient à un moment critique alors que le président Cyril Ramaphosa envisage la formation d’un gouvernement d’unité nationale avec la DA. Les réactions du public et des hauts responsables politiques pourraient avoir un impact significatif sur les négociations en cours et sur l’avenir de la coalition politique en Afrique du Sud.

Partager l'article :