logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cyril Ramaphosa réélu président de l’Afrique du Sud

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa, âgé de 71 ans, a été réélu à la tête de l'Etat après les récentes élections législatives, obtenant 283 votes contre Julius Malema. Sa réélection marque un tournant historique pour l'Afrique du Sud après 30 ans d'hégémonie de l'ANC.
Une illustration HD représentant une transition politique en Afrique du Sud : les élections législatives de fin mai ont mis fin à l'hégémonie du Congrès national africain après 30 ans. L'image montre un symbole fort de changement, avec des éléments sud-africains, des urnes électorales et des gens divers votant, reflétant la démocratie en action. Pas de visages reconnaissables, juste une atmosphère de transition pacifique et d'espoir pour l'avenir du pays.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a été réélu pour un nouveau mandat lors d’un vote historique du Parlement, consécutif aux récentes élections législatives qui ont marqué un tournant politique pour l’Afrique du Sud.

Ramaphosa réélu à la présidence

Lors du scrutin du 14 juin, Cyril Ramaphosa, âgé de 71 ans, a été réélu président de l’Afrique du Sud par 283 voix, face à son adversaire Julius Malema du parti radical de gauche EFF, qui a obtenu 44 voix, sur un total de 400 députés de l’Assemblée. Sa réélection a été officialisée par le juge Raypmond Zondo, présidant la séance parlementaire, en vue de son investiture prochaine à Pretoria.

Transition politique inédite

Les récentes élections législatives ont marqué la fin de trente ans d’hégémonie de l’ANC de Nelson Mandela, ouvrant la voie à une transition démocratique inédite pour le pays. En formant une coalition avec le principal parti d’opposition, l’Alliance démocratique (DA), Cyril Ramaphosa s’engage à mener l’Afrique du Sud vers une nouvelle ère politique, rompant avec le règne sans partage de l’ANC, mouvement historique de libération ayant aboli l’apartheid.

  • Ancien syndicaliste devenu homme d’affaires prospère, Cyril Ramaphosa, surnommé l’« Oncle Cyril », a su démontrer ses talents de négociateur et de rassembleur au cours de l’instauration d’une gouvernance inclusive et consensuelle.
  • Son approche centriste a permis de former un gouvernement de coalition, malgré les tensions internes au sein de l’ANC, et de s’accorder avec l’opposition pour assurer la stabilité politique et préserver l’unité nationale.

Evolutions à venir pour l’Afrique du Sud

La réélection de Cyril Ramaphosa ouvre la voie à des changements significatifs dans le paysage politique sud-africain, avec la promesse d’une gouvernance plus inclusive et participative, orientée vers la résolution des défis socio-économiques et la promotion de l’égalité des chances pour tous les citoyens.

  1. Les prochaines étapes du mandat de Cyril Ramaphosa devraient se concentrer sur la relance économique, la lutte contre les inégalités et la consolidation des acquis démocratiques acquis depuis la fin de l’apartheid.
  2. Les attentes sont élevées quant à sa capacité à maintenir la confiance des citoyens, à promouvoir la transparence et l’intégrité au sein des institutions publiques, et à poursuivre les réformes indispensables pour consolider la démocratie sud-africaine.

En conclusion, la réélection de Cyril Ramaphosa à la présidence de l’Afrique du Sud marque un nouveau chapitre dans l’histoire politique du pays, offrant des perspectives de progrès et de changement pour répondre aux aspirations d’une nation en quête de stabilité, de justice et de prospérité pour tous.

Partager l'article :