logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Crise humanitaire au Soudan : des dizaines de milliers de morts et neuf millions de dépl

La guerre au Soudan provoque une crise humanitaire dévastatrice, avec des dizaines de milliers de morts et plus de neuf millions de déplacés. Les combats violents à el-Facher laissent des centaines de milliers de civils piégés. Les organisations humanitaires alertent sur l'insuffisance de l'aide et le risque de famine.
Une illustration HD représentant une scène de conflit entre l'armée et les paramilitaires, mettant en avant la violence et le déplacement de masse causés par le conflit depuis avril 2023. L'image devrait illustrer de façon subtile mais saisissante l'impact humain de la situation, sans montrer de sang ou de violence explicite, afin de sensibiliser sur les conséquences tragiques du conflit armé.

La crise humanitaire sans précédent qui frappe le Soudan a attiré l’attention du monde entier, mettant en lumière une situation désastreuse nécessitant une action urgente.

Impact dévastateur du conflit armé

Depuis avril 2023, le Soudan est en proie à un conflit violent opposant l’armée dirigée par le général Abdel Fattah al-Burhane aux paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR) de son ex-adjoint, le général Mohamed Hamdane Daglo. Ce conflit a déjà coûté la vie à des dizaines de milliers de personnes et a contraint plus de neuf millions de Soudanais à fuir leur domicile, selon les chiffres alarmants de l’ONU.

Situation humanitaire critique

  • Les Médecins sans Frontières ont qualifié la crise au Soudan comme l’une des pires au monde depuis des décennies, soulignant le niveau extrême de souffrance à travers le pays.
  • Christos Christou, président international de MSF, a déploré la réponse humanitaire jugée profondément inadéquate face à l’ampleur des besoins croissants quotidiennement.
  • Le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a mis en garde contre le risque imminent de famine et a déploré l’accès insuffisant des organisations humanitaires au Soudan.

Violence à el-Facher

Depuis début mai, la ville d’el-Facher, capitale de l’Etat du Darfour-Nord, est le théâtre de combats d’une rare violence. Les Forces de soutien rapide ont assiégé la ville, laissant des centaines de milliers de civils pris au piège. Les violences ont atteint un pic avec des bombardements meurtriers et des attaques aériennes.

  1. Des bombardements d’artillerie ont causé la mort de 14 personnes et blessé 25 autres, selon le Comité d’urgence du camp de déplacés d’Abou Shouk, une situation intenable pour les civils déjà traumatisés par les violences.
  2. Le Comité de résistance de Kutum a également fait état de victimes suite à des frappes aériennes de l’armée, ajoutant à la terreur et la détresse vécues par la population civile.

Cette escalade de la violence à el-Facher souligne l’urgence d’une action internationale pour mettre fin aux atrocités et apporter une aide humanitaire vitale aux civils pris au piège de ce conflit meurtrier.

Partager l'article :