logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Conflit Israël-Hamas : Bilan du 24 mai

Lors des attaques du 7 octobre, des otages ont été retrouvés morts à Jabalia par l'armée israélienne. La CIJ demande à Israël de cesser les combats à Rafah. Une jetée des Etats-Unis facilite le débarquement de l'aide humanitaire à Gaza.
Illustration HD d'une scène représentant une ville animée de Rafah, en Afrique, avec des bâtiments colorés et des habitants vaquant à leurs occupations quotidiennes. Au premier plan, des représentants de l'ONU discutant avec des soldats israéliens pour mettre fin aux opérations militaires. L'atmosphère est à la fois tendue et teintée d'espoir de résolution pacifique du conflit.

Une opération militaire israélienne à Jabalia a permis de retrouver les corps de plusieurs otages kidnappés lors des attaques du 7 octobre. La Cour internationale de justice exige l’arrêt des combats à Rafah, tandis que les États-Unis ont mis en place une jetée pour livrer de l’aide humanitaire à Gaza.

Retour sur les événements du 7 octobre

  • L’armée israélienne annonce avoir retrouvé les corps de trois otages de Gaza, victimes du massacre du 7 octobre.
  • Parmi eux, Orion Hernandez Radoux, la quarante-troisième victime française, était présent au festival de musique Nova, dans le sud d’Israël.
  • Emmanuel Macron a exprimé sa tristesse face à ce drame et réaffirmé l’engagement de la France pour la libération de tous les otages.

Décision de la Cour internationale de justice

  1. La CIJ, basée à La Haye, demande à Israël de cesser immédiatement toute action militaire à Rafah qui mettrait en péril les Palestiniens de Gaza.
  2. Israël se défend en affirmant ne pas mener d’opérations menaçant la population civile palestinienne dans cette région.
  3. La CIJ ordonne également à Israël de maintenir ouvert le passage de Rafah pour l’acheminement sans restriction de l’aide humanitaire.

Les ordonnances de la CIJ ont un poids juridique, bien que la Cour n’ait pas de moyens pour les faire respecter.

L’aide humanitaire vers Gaza

  • Les États-Unis ont construit une jetée sur la côte de Gaza pour contourner les restrictions d’Israël sur l’acheminement de l’aide humanitaire par voie terrestre.
  • Le Programme alimentaire mondial des Nations unies a déjà réceptionné 97 camions d’aide depuis le premier déchargement le 17 mai.
  • Le président égyptien s’est engagé à faciliter le passage de l’aide humanitaire à travers le point de passage de Kerem Shalom, avec le soutien de Joe Biden pour rouvrir le point de passage de Rafah.

Ces initiatives visent à soulager la situation humanitaire précaire à Gaza et à répondre aux besoins essentiels de la population locale.

Partager l'article :