logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Conflit Eto’o – Marc Brys : Réunion d’urgence Fecafoot

Le football camerounais est en tumulte suite à une altercation entre Samuel Eto'o, président de la Fecafoot, et le nouveau sélectionneur des Lions indomptables. La Fecafoot a condamné les actions du sélectionneur et prévoit des décisions pour assurer le bon déroulement des prochaines rencontres, notamment les éliminatoires du Mondial 2026.
Un groupe de personnes, dont certains sont reconnaissables comme Samuel Eto'o et Marc Brys, participent à une réunion tendue. Des expressions de frustration et de dialogue intense se font sentir. L'atmosphère est sérieuse, avec des gestes énergiques et des regards percutants échangés entre les individus. L'environnement est une salle de réunion sobre et professionnelle, avec une table de conférence au centre et des dossiers éparpillés. La tension est palpable, mais aucun geste violent n'est présent.

Le football camerounais est en ébullition suite à un vif affrontement entre Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), et le nouveau sélectionneur des Lions indomptables, Marc Brys. La réaction de la Fecafoot à cet incident a jeté le secteur dans une nouvelle tourmente.

Une crise enracinée dans le temps

Depuis plusieurs semaines, le football camerounais est secoué par une crise profonde opposant Samuel Eto’o au ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi. Tout a commencé avec la nomination controversée de Marc Brys en tant que sélectionneur des Lions indomptables en avril dernier, suite aux performances décevantes de l’équipe lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire.

L’incident à l’origine de la tempête

La situation a atteint un point critique lors de la récente réunion entre Marc Brys et Samuel Eto’o au siège de la Fecafoot. L’accueil réservé par Eto’o à Brys a rapidement dégénéré. Eto’o, visiblement mécontent, a expulsé un conseiller technique présent, affirmant son autorité de manière intransigeante. La confrontation entre Eto’o et Brys s’est ensuite envenimée, aboutissant au départ précipité de ce dernier.

Voici une synthèse de l’ensemble des évènements :

  1. La nomination de Marc Brys en tant que sélectionneur suite à la CAN 2022.
  2. La réunion tendue entre Eto’o et Brys au siège de la Fecafoot.
  3. La confrontation vive entre les deux protagonistes, marquant un nouveau tournant dans la crise.

Retour sur les précédents mouvements

Pour mieux appréhender cette crise, il est essentiel de se replonger dans les évènements récents du football camerounais. Suite à la CAN 2022, Samuel Eto’o avait déjà poussé au renvoi du précédent sélectionneur portugais pour installer Rigobert Song, son ancien coéquipier, avant l’arrivée de Marc Brys en avril dernier. Ce dernier a été nommé par Narcisse Mouelle Kombi, suscitant la désapprobation d’Eto’o malgré son acceptation ultérieure.

En suivant de près l’évolution de cette situation, les observateurs craignent pour la stabilité et la performance de l’équipe nationale camerounaise, alors que les éliminatoires du Mondial 2026 se profilent à l’horizon. L’intervention des instances dirigeantes sera cruciale pour calmer les tensions et garantir un environnement propice à la réussite sportive de cette équipe emblématique du continent africain.

Partager l'article :