logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Bridget Chanda : Voix du climat des Sourds en Zambie

Dans un monde confronté au changement climatique, Bridget Chanda, une jeune zambienne passionnée, utilise la langue des signes pour sensibiliser la communauté sourde de son pays aux enjeux climatiques. Malgré les défis linguistiques rencontrés, son engagement et sa créativité en font un vecteur essentiel de transmission d'informations.
Illustration HD de Bridget Chanda, une femme zambienne sourde et militante climatique, communiquant avec la communauté à travers la langue des signes. Elle se tient au milieu d'un paysage zambien verdoyant, entourée de symboles de la nature et de l'éco-activisme. Son expression faciale est déterminée et inspirante.

Dans un monde confronté à l’urgence du changement climatique, certaines initiatives voient le jour pour sensibiliser et éduquer même les communautés les plus marginalisées. Une de ces initiatives est menée par Bridget Chanda, une jeune zambienne dévouée, qui utilise la langue des signes pour transmettre des connaissances vitales sur le climat à la communauté sourde de son pays.

Éducation sur le changement climatique en langue des signes

Bridget Chanda, âgée de 18 ans, s’est donné pour mission de sensibiliser la communauté sourde de la Zambie aux enjeux du changement climatique. Avec l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes frappant le pays, comme la sécheresse actuelle, le besoin d’éducation sur le climat devient crucial. Cependant, la barrière de la langue des signes rend la transmission de ces informations plus complexe.

  • La langue des signes non officiellement reconnue en Zambie.
  • Nécessité de traduire les termes climatiques pour la communauté sourde.
  • Défis pour Chanda dans l’explication de concepts complexes.

La mission éducative de Bridget Chanda

Élève à l’école spéciale Chileshe à Kasama, Bridget Chanda apprend la langue des signes pour faciliter la communication avec ses camarades sourds. Son intérêt pour les disparités climatiques de son pays l’a amenée à jouer un rôle clé dans l’éducation sur le changement climatique. En tant qu’interprète, elle aide les experts à transmettre des conseils précieux, comme l’utilisation de techniques d’irrigation efficaces pour faire face à la sécheresse.

  1. Traduction des conseils d’experts en agriculture climatique.
  2. Engagement dans l’éducation des élèves sourds sur le climat.
  3. Rôle essentiel dans la sensibilisation aux enjeux climatiques.

La jeune femme envisage de rejoindre un programme d’agriculture axé sur le changement climatique après ses études. Son parcours personnel, marqué par des défis, l’inspire à aider les autres et à promouvoir des solutions durables pour lutter contre les impacts du changement climatique.

La Campagne pour l’Éducation des Filles (CAMFED), en collaboration avec les ministères de l’Éducation en Zambie et au Zimbabwe, a lancé un programme d’éducation sur le climat visant à renforcer la résilience climatique des jeunes, en particulier des filles marginalisées. Ce programme encourage également des pratiques agricoles durables et offre des compétences en entrepreneuriat pour promouvoir des carrières vertes chez les jeunes femmes.

Helena Chandwe de CAMFED souligne l’importance de fournir une transmission efficace de l’information aux élèves ayant des besoins spéciaux, en garantissant que les interprètes soient capables de transmettre les informations avec précision et en contexte.

Partager l'article :